Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Daniel MURGUI-TOMAS

Petit abécédaire du communic'acteur - Partie 1
Photo de brett_jordan sur Unsplash

Une idée m'est venue pour rester en lien avec vous durant les vacances. Il s'agit de partager au fil de l'été, à partir des lettres qui composent le mot media training, un abécédaire illustré reprenant plusieurs principes incontournables à l'oral. Cette semaine une lecture, un concert et une émission radio ont guidé ma première contribution.

Commençons par la lettre M. Dans son dernier livre consacré à Bernard Tapie. Franz-Olivier Giesbert nous confie ses erreurs d'appréciation concernant l'ancien homme d'affaire. Il partage ainsi l'une de leurs conversations dans une pizzeria de Saint-Germain-des-Prés (page 36 de l'édition de poche) :

Après avoir donné un coup de poing sur la table, Tapie s'est levé en hurlant "T'as vraiment rien compris ! Je ne fais pas tout ça pour le fric... Non, je fais ça pour mon honneur qui a été bafoué ! Mon honneur, MON HONNEUR ! Comprends-tu ce que veut dire ce mot ? (...) C'est ça qui me motive. C'est ça qui fait déplacer les montagnes."

Je retiens de ce passage la notion clé de MOTIVATION. Plus elle est ancrée en nous, plus elle donne de la force à nos propos. Tout le reste en découle. La forme et le fond. Bernard Tapie, sur lequel je suis revenu en vidéo dans ma Séquence du media trainer, l'illustre parfaitement. À chacune de ses interventions médias, son message était en lien avec son cheval de bataille. C'est la condition n°1 pour répondre à une interview ou donner une conférence. À défaut, suivez le conseil de Jacques Pilhan : « Si vous n’avez rien à dire ne le faites pas savoir. »

Le deuxième rappel en matière de prise de parole m'est inspiré par Christine and the Queens sur France Culture. La station de la maison ronde est revenue cette semaine sur l'itinéraire de la reine française de l'électro/pop. En 2014 elle confiait au micro d'Augustin Trapenard que monter sur scène, s'est s'autoriser à être soi. Le soi qu'on a choisi. Par la magie des consonnances, MOTIVATION rime avec AUTORISATION. Comme si le premier état interne nous permettait d'accéder au second, indispensable pour se détacher du regard des autres, partager ses émotions avec l'auditoire et accéder à la dimension qui se cache derrière la lettre I.

Car après la Motivation et l'Autorisation, il s'agit d'être dans l'INCARNATION de son personnage public. Et qui mieux que Mick Jagger pour l'illustrer ? Alors qu'il a le même âge que Joe Biden, sur scène le chanteur des Rolling Stones continue de nous faire vibrer à l'identique de ses 25 ans. S'il donne le meilleur de lui en concert, il n'en conserve pas moins une distance qui lui évite de se prendre pour un demi-dieu. Une leçon d'humilité pour de nombreuses "stars" de YouTube ou des chaînes d'infos. Une invitation néanmoins à pleinement "être le message", pour reprendre le titre d'un ouvrage célèbre de Roger Ailes.

Vous noterez que les trois mots de ce jour : MOTIVATION, AUTORISATION, INCARNATION, correspondent au chemin à suivre par tout communic'acteur. D'abord un déclic intérieur, puis des verrous personnels qui sautent, avant de finir par se dépasser, porté par ce que nous avons à dire. Conférenciers, politiques en campagne, managers devant leurs équipes, personnalités en promo médias..., doivent tous en passer par là s'ils veulent parler avec impact. 

Je vous propose de compléter cet abécédaire lors de prochains posts. Et dès la rentrée via COM'VERSATION, un nouveau rendez-vous en podcast où des experts répondront à toutes vos questions sur la communication. Vous pouvez également en profiter pour vous former en ligne via l'une de mes formations à l'oral.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
J'en profite pour recommander vivement le dernier Franz-Olivier Giesbert sur Bernard Tapie. Livre aux multiples leçons de com' et clés de vie.
Répondre