Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Formations en ligne

Publié par DMT

Cette semaine ma Chronique du media trainer est un coup de gueule. En zappant sur les chaînes du service public j'ai été heurté par la façon dont a été couverte la mort de Jean-Paul BELMONDO. D'abord sur France Info aux Invalides, une fois terminée la cérémonie d'hommage national, avec la demande déplacée d'imitation de l'acteur faite en direct à Laurent GERRA. Le lendemain sur France 2, c'est le 13h00 de Julian BUGIER qui a joué lourdement la carte de l'émotion. En fin d'un reportage consacré au comédien décédé, un gros plan prolongé sur le visage ému d'un ami cascadeur, aux limites de l'impudeur, a accompagné le retour plateau.

De quoi s'interroger sur les notions de contact et de distance nécessaires à  l'exercice du journalisme. Et aussi se demander si la charte de la profession, mentionnant le respect de la dignité de la personne, est connue des patrons de presse dans l'audiovisuel public. Pas étonnant sinon, que la confiance des français envers les médias ne cessent de baisser. Et surtout, que les journalistes fassent l'objet d'agressions lorsqu'ils se retrouvent à couvrir des manifestations. De par le manque de réflexion, voire d'éthique de certains, l'un des plus beaux métiers du monde est devenu l'un des plus impudiques. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article