trucs & astuces a l'oral

Publié le 13 Septembre 2014

Force de persuasion, dimension personnelle, carrure d'un chef d'Etat... Au moment où François HOLLANDE touche le fond dans les sondages et alors que Nicolas Sarkozy s'apprête à faire son grand retour en politique, voici en exclusivité un extrait de l'interview* que vient de m'accorder Sophie BARJAC. Comédienne et coach en prise de parole, l'héroine de " L'Hôtel de la plage " porte un regard bienveillant mais sans concession sur ceux qui nous gouvernent..

* deuxième partie sur son métier de coach à l'oral à retrouver ici.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 7 Septembre 2014

Cet homme à un physique d'acteur. Du genre Roger Moore ou Jean Piat. ommissaire européen au Commerce, Karel De Gucht s'est trouvé être le principal négociateur du grand marché transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis. Ancien ministre belge des Affaires Etrangères et grand habitué des interviews TV, face à une caméra il s'avère en toute logique un excellent communic'acteur. Cette vidéo (en anglais) mise en ligne sur YouTube, constitue un mini cours de media training accéléré pour tous ceux qui souhaitent s'initier aux détournements dialectiques. Si vous n'avez pas le temps de parcourir les 2'04 que dure ce montage savoureux, voici 7 répliques à mémoriser pour garder la main lors d'un entretien serré avec un journaliste :

  1. Vous mélangez plusieurs thèmes !
  2. Qui donne les réponses, vous ou moi ?
  3. Soyez précis dans la question !
  4. Ce que vous croyez c'est votre problème.
  5. Laissez-moi vous expliquer.
  6. Le temps que j'avais à vous consacrer se termine.
  7. Ne m'interrompez pas en plein milieu.
  8. En bonus : comment mettre fin à un entretien (à visionner à 1'46)

​Pour aller plus loin, mes prochains stages de préparation à l'interview radio-TV (médiatraining) auront lieu le 3 octobre à Montpellier et le 28 novembre à Paris.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral, #Média training

Repost0

Publié le 16 Avril 2014

Trop de stress ? Il est temps d'apprendre à respirer

A commencer par Le Point, la crainte du burn out  assure régulièrement les gros titres de la presse. Un cadre sur cinq serait en épuisement émotionnel marqué. Il est vrai que les entreprises où la performance fait figure de profession de foi ne manquent pas. S'il est bon d'apprendre à identifier les premiers signes du syndrome d'épuisement professionnel, il est aussi utile de savoir le prévenir. En coaching, afin de cultiver le lâcher prise, j'aime rappeler un enseignement clef du journalisme radio : savoir R E S P I R E R. " Mais vous savez, avec tous mes dossiers en cours,  je n'ai pas le temps de faire une pause ! " Combien de fois ai-je entendu cette réponse. Pourtant, il ne suffit que de trois petites minutes trois fois par jour, pour équilibrer en vous tensions et relaxation. L'exercice est enfantin. Je le pratique dans la file d'attente au self, pour récupérer entre midi et deux lors de certains stages en intra. Prenez votre montre et repérez le moment ou la trotteuse va passer sur le 12. Durant 3 minutes, respirez tranquillement avec le ventre en vous calant sur un rythme de 6-7 respirations par minute. Une fois entrainé(e), profitez de ces trois minutes pour laisser votre esprit vagabonder paisiblement. Imaginez-vous par exemple dans un endroit où vous vous sentez bien, réel ou imaginaire. Après 15 jours de cet entraînement, vous pourrez noter en vous des changements  appréciables. Et vous verrez, en matière de bien-être l'appétit vient en mangeant :-)

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 4 Avril 2014

Un crayon pour canaliser son stress

Retrouvé parmi les archives vidéos du Tremplin Prépabac, voici un conseil qui pourrait intéresser tous ceux qui auront prochainement à soutenir un oral. Je dois ce truc à Jean-Félix CALLENS, comédien et coach. Il s'agit de faire du stylo que nous avons souvent tendance à triturer nerveusement un allié contre le stress. En étant attentif au sens dans lequel vous le faites tourner, vous pouvez ramener calme et énergie positive en vous. La suite en image... ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 5 Mars 2014

applaudissements-et-PNG.jpg

Du grand art en matière de prise de parole en public. Un modèle de décontraction et d'humour que ce discours d'Ellen DeGeneres aux Oscars. Je remercie mon ami Frédéric Grynfeltt de me l'avoir signalé. D'autant que son visionnage complet m'a permis de me remémorer l'un des enseignements de la Programmation Neuro Gestuelle. Il s'agit d'observer la manière dont nous applaudissons. Elle en dit long sur notre capacité à savourer avec enthousiasme ou au contraire à apprécier avec distance. Le principe est simple et repose sur la latéralité fonctionnelle du cerveau, mise en évidence par le prix Nobel 1981 Roger Sperry. Il vous suffit d'observer quelle main vient percuter l'autre. S'il s'agit de la droite qui vient frapper la gauche, le sujet est évaluateur, réducteur, voire critique. Ce mode d'applaudissement révèle d'après Joseph MESSINGER* "un spectateur ou un auditeur plus difficile à satisfaire. Il juge la valeur de l'artiste au lieu d'apprécier la prestation." Illustration à 00.31... Envie d'en savoir plus ? Vous tombez bien. Le prochain stage en PNG animé par Caroline MESSINGER sur Paris aura lieu les 20 et 21 mars prochains ;-)

*sources : Le petit livre du Profileur gestuel - First Editions 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Décembre 2013

Nicolas-Sarkozy parodie voeux 2011                                                                                                             " Si nous ne pouvons pas modifier la structure de notre cerveau, nous pouvons changer la façon dont nous faisons appel à elle." De ce principe de neuro coaching que j'utilise en média training, je vous propose de vous inspirer pour passer un réveillon sans engueulade. Saviez-vous que lorsque nous avons une discussion vive en famille, sur un sujet politique par exemple, nous pouvons vivre mentalement notre voisin de table comme un ennemi potentiel ? Il suffit juste qu'il ne partage pas notre point de vue. Aux USA, durant la campagne électorale américaine de 2004 qui opposait George Bush et John Kerry, des électeurs des deux bords ont été soumis à un expérience qui a beaucoup fait parler. Des enregistrements de leur candidat favori leur étaient montrés, qui contredisaient leur vision habituelle des choses. Pendant ce temps, des chercheurs étudiaient la réponse de leur cerveau par IRM. Au moment où les cobayes se rendaient compte du désaccord, l'aire cérébrale consacrée au raisonnement et à la logique se désactivait et celle chargée de la gestion des attaques hostiles prenaient le relais. A méditer avant d'aborder ce soir avec votre beau frère l'incapacité de François Hollande à trancher ou le côté bling bling de Nicolas Sarkozy. Au fait, toujours aux Etats-Unis un viel adage électoral  dit : " Il y a deux types de candidats, ceux qui veulent gagner et ceux qui veulent avoir raison. " Message perso à certains de mes clients pour 2014 : tête de liste oui, tête de lard non ;-) 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 30 Décembre 2013

mediatraining et prise de parole paris

Ce matin j'ai accompagné mon dernier client de l'année en media training. Soit quelques heures avant un reportage TV pour une chaîne d'info en continu. Après le diagnostic de ses talents et le repérage de ses axes de progrès : phrases longues, nombreux "euh" d'hésitations, regards sur le côté..., j'ai procédé à une deuxième simulation d'interview. Qu'elle ne fut pas ma surprise de découvrir que ce jeune chef d'entreprise n'avait aucun discours construit. Officiellement, c'était faute d'avoir trouvé le temps de relire les éléments de langage préparés par sa responsable communication. Si sa collaboratice peut aller jusqu'à anticiper les questions des journalistes, le contenu des réponses c'est lui, en tant que président, qui doit en définir les grandes lignes. Dans les faits, construire un argumentaire presse est aussi simple que de composer une chanson. D'abord, tout bon communic'acteur doit avoir identifié un refrain ou une phrase forte : " De la qualité de l'enseignement en école de commerce, dépend la compétitivité de la France ". Puis, écrire  4 à 5 arguments/couplets qui sonnent bien, en lien avec ses axes de communication : " Oui à l'anglais dès la maternelle ", " Repenser la formation des profs ", " Plus d'nterventions de professionnels ", " Plus de chaires d'entreprise "... Si lors de sa tournée des JT il s'avère un bon interprète, avec le ton et la gestuelle justes, ce patron pourra faire de son message l'un des tubes médias de début 2014.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 5 Mai 2013

Être formateur en prise de parole demande de faire preuve d'humilité. Très souvent, c'est la motivation des stagiaires qui explique leurs progrès. J'aime bien dire qu'à partir du moment où une personne fait la démarche de se former pour apprendre à parler en public, 80 % du travail est réalisé. Prendre la parole devant un auditoire est loin d'être inné. Et c'est d'ailleurs parce que beaucoup de cadres ne l'ont jamais appris au cours de leurs études qu'ils redoutent tant de s'exprimer en réunion. Reste que trop nombreux encore sont celles et ceux qui préfèrent se taire lorsque la parole leur est donnée. Souvent  parce qu'ils sont émotifs. Parfois aussi, et c'est plus grave, en raison d'une mauvaise estime de soi. C'est pour cela que je travaille systématiquement avec une caméra. Afin que mes stagiaires ne se laissent pas enfermer par mon regard. Afin surtout, une fois les techniques assimilées et leur personnalité révélée, qu'ils puissent se réconcilier avec leur image. Reste qu'en bons pédagogues, nous nous devons de trouver les bonnes clefs. Celles notamment qui intègrent les croyances de nos clients. Ainsi, je ne vous cache pas que j'ai été très récemment désarçonné  lorsqu'une jeune femme m'a demandé si elle gagnerait à muscler son... périné. N'étant pas un spécialiste du " plancher pelvien, "  je lui ai répondu que tout ce qui lui permettrait de se recentrer serait un plus indéniable. Si pour certain(e)s, une prise de parole en public réussie doit passer par un entraînement musculaire, alors OK.  L'essentiel étant que chacun trouve sa force intérieure pour rayonner à l'extérieur et gagner en présence.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 8 Mars 2013

Amis lecteurs, pour ce premier post du mois de mars c'est à 2 vidéos que vous avez droit. Leur point commun ? Témoigner de l'importance de la pré-interview. Ce temps qui doit précéder tout entretien avec un journaliste, particulièrement de télévision. Une occasion à la fois de définir un cadre pour vos propos, mais également de mieux connaître celui ou celle qui va vous interroger. Comme je le rappelle à chaque média training,  la pré-interview vous permet de connaître l'angle du journaliste, le profil des autres personnes qui figureront dans le reportage, le public destinataire, la durée finale du sujet... Autant d'éléments qui vous permettent d'organiser votre pensée afin de délivrer votre message avec un maximum d'impact. Parfois pressé par un planning chargé, le reporter qui vient vous enregistrer peut omettre de vous proposer ce temps de préparation. C'est alors à vous de prendre l'initiative de le questionner sur ses intentions et de fixer en quelque sorte un contrat moral avec lui. Ainsi, en cas de sortie des thèmes convenus précédemment vous pourrez, en reportage comme en direct, vous prévaloir de vos accords hors antenne pour demander à ce que la question vous soit reposée. En témoigne cet extrait de JT sur I-télé avec Bernadette CHIRAC. Venue parler de la nouvelle édition de l'opération "Pièces jaunes", l'épouse de l'ex-chef de l'Etat, remet vertement à sa place Sonia CHIRONI lorsqu'elle l'interroge sur une éventuelle candidature en 2017 de Nicolas SARKOZY. 

Après les vacheries de l'ancienne première dame, il m'a paru normal de terminer sur le salon de l'agriculture. Catherine MATAUSCH , la présentatrice de France 3, y a connu cette année l'un de ces moments de solitude à l'antenne que je n'oserais même pas souhaiter à mon pire ennemi. Faute d'une pré-interview approfondie, l'une de ses questions à son invité va créer en direct un sacré malaise. En bonne professionnelle, elle évitera cependant tout temps "mort"...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 31 Janvier 2013

Excellent édito vidéo à retrouver sur la page FB de la Boîte aux Images. A noter, même une "signature" comme Labro peut témoigner face caméra d'un geste adaptateur objet. Ici, il s'agit de la manipulation du crayon jaune dès les premières secondes de l'enregistrement. La présence de l'intervenant est telle, que cette action est diluée et ne parasite en rien la chronique. Un truc tout de même si, comme Philippe Labro, vous faites régulièrement tourner entre vos doigts un stylo quand vous prenez la parole. Observez dans quel sens le phénomène se produit. Si, comme dans cette séquence, l'objet est comme en mouvement vers votre interlocuteur, inversez le principe. Il vous suffit d'effectuer une rotation vers vous pour "reprendre la main" en termes d'énergie. Au bout de quelques secondes vous vous serez tellement recentré(e) que vous n'aurez plus besoin d'un quelconque support pour gagner en contenance ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral

Repost0