lire - voir

Publié le 30 Mai 2012

Prise de parole en public : enfin un manuel ludique et généreux

Des ouvrages sur la prise de parole, ma bibliothèque en compte plusieurs rayons. Pensez, depuis plus de 20 ans ce sujet me passionne. Yves Furet, Dale Carnegie, Roger Ailes, Christophe André, Jean-Claude Martin, Catherine Sorzana... Tous ces auteurs ont contribué à me conforter dans l'idée que parler en public demande rigueur dans la préparation et maîtrise d'un minimum de techniques dans la restitution. Bien sûr, au fil de ma pratique, le pouvoir des émotions est devenu l'un de mes principaux axes de travail. Et voilà qu'au hasard d'un commentaire sur ce blog, je viens d'avoir la très agréable surprise de recevoir Prendre la parole en public. Faites-vous entendre ! de Pascal Haumont, publié chez Gereso Édition. Ce consultant en communication, spécialiste des formations en présentations PowerPoint (le chapitre qu'il consacre à ce sujet est remarquable), a signé le livre que j'aurais aimé écrire. Tout y est : le dialogue permanent avec le lecteur pour toujours mieux nous accompagner. Le partage d'une riche expérience acquise sur scène et dans de grandes entreprises US. Le recours aux réflexions des maîtres de l’improvisation. De nombreux exercices pratiques. Une belle dose d'humour. Et même un livre dans le livre consacré au Web 2.0 ! Bref, si je ne devais recommander qu'un seul manuel pour se préparer à parler en public, ce serait celui là. Et, puisque c'est un dada que je partage avec mes clients, je me permets de jouer avec les initiales de ce confrère pour résumer mon sentiment : Passionnant et plein d'Humanité. Chapeau l'artiste et... merci!

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 2 Mars 2012

Par manque de temps, je n'avais pas encore fait état sur ce blog de  l'intéressant  travail de 3 lycéennes de Vanves  dans le cadre d'un TPE. Il s'agit,  en cette année électorale, d'une très opportune enquête sur la gestuelle des politiques où j'ai été interrogé en tant que médiatraineur.  Au final, ce fut une bonne surprise que de parcourir leur mémoire une fois mis en ligne. Mes propos y sont restitués assez fidèlement. Mais j'ai eu surtout plaisir à  découvrir que leurs principales références sont Joseph MESSINGER et Philippe TURCHET.  Simplement, pourquoi avoir choisi ces deux frères ennemis du langage non verbal me direz-vous ? Il y en a pourtant bien d'autres, de Jean-Claude MARTIN à Guy BARRIER, à être tout aussi légitimes pour s'exprimer sur les gestes de ceux qui nous gouvernent. Disons que le psychologue belge et le chercheur canadien sont les plus médiatisés.  Or, je l'avoue, c'est avec un tout autre regard que j'aborde à présent les travaux de Joseph MESSINGER. S'il écrit certes comme SAN-ANTONIO, sa formation initiale en psychologie sociale rend crédible de nombreux aspects de sa lecture du comportement humain. Je ne serai donc plus aussi catégorique que j'ai pu l'être sur ce blog il y a quelques années, lorsque  je ne jurais que par la Synergologie. Par contre, s'il y a bien un professionnel qui me donne envie de ne jurer que par lui, c'est Jean SOMMER. Chanteur à texte devenu formateur en techniques vocales, l'interview qu'il vient d'accorder à l'Express.fr est un petit bijoux de pédagogie. L'homme s'y trouve tout d'abord particulièrement à l'aise pour parler de son art. D'aillleurs tout son corps en témoigne. Ses gestes sont larges, illustratifs et congruents. Quand à ses explications, elles font autant penser à celle d'un coach qu'à celle d'un poète. Jean SOMMER, il est vrai, fit dans une autre vie la première partie de Georges BRASSENS à Bobino. Bref, si les yeux sont réputés être le miroir de l'âme, avec lui la voix devient le reflet de notre être profond. Et intonation rime avec intention. Amateurs de "palais" présidentiels,ce document est pour vous. Tous les conseils sont donnés aux candidats à l'Elysées pour gagner de nouvelles voix par la seule force de leur... voix.


Le Discours d'un Président - Entretien avec Jean... par YesTheyCan

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 26 Février 2012

Comment apprivoiser ses émotions, mieux s’entendre avec soi-même et  les autres ? La réponse tient en 7 règles, à découvrir  à partir du 15 mars prochain lors de conférences données à Paris et Rouen. C'est le Docteur Catherine AIMELET-PERISSOL, co-fondatrice de l’Institut de Logique Emotionnelle® qui les animera. Une invitation à améliorer nos comportements sous le coup de l'émotion et à ne plus les justifier au nom de ce que l’autre nous a fait. Et surtout,  de redécouvrir un langage, celui du corps et de l’esprit, dont une part est automatique et une autre consciente. Avec une syntaxe et des règles qui, elles, sont biologiques puisqu’elles répondent à la logique du vivant.  Apprendre les Règles de la Logique Emotionnelle, c’est acquérir patiemment la grammaire du langage universel qui fait de nous une humanité. C'est aussi mieux comprendre ce qui nous anime quand nous sommes émus ou stressés. De quoi retrouver son libre arbitre et mettre fin à nos mauvaises habitudes. Pour avoir la liste des dates et vous inscrire : infos@logique-emotionnelle.com. Et pour découvrir les travaux de Catherine  AIMELET-PERISSOL je vous invite à visionner cette interview mise en ligne dans la rubrique "Paroles d'Experts" de mon site pro..


Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir, #Intelligence émotionnelle

Repost0

Publié le 1 Février 2012

En politique il y a deux grands profils types. Ceux qui n'en loupent pas une : Morano, Hortefeux, Hamon... et ceux que les observateurs scrutent à la loupe : Sarkozy, Fillon, Hollande... Quelle que soit la catégorie concernée, la Toile regorge de vidéos  cocasses mais rarement accompagnées de décryptages sérieux. Et voici qu'à l'initiative de trois drôles de dames de la communication non verbale : les françaises Olga Ciesco et Aude Roy associées à la canadienne Christine Gagnon, le blog "Voir Mentir" vient d'être mis en ligne. Avec pour promesse de "repérer la sincérité, de détecter le mensonge et de comprendre l'émotion de ceux qui font l'actualité", ce site pourrait très vite s'avérer incontournable. Surtout en pleine campagne électorale. Dommage que pour l'instant les commentaires n'y soient pas ouverts. J'aurai bien aimé connaître l'avis de ses auteures à propos de la vidéo qui suit. Réalisé par le NouvelObs.com, ce montage TV "pointe" les fréquents poings fermés de Nicolas Sarkozy dimanche soir qui, à l'image d'un boxeur, illustraient son combat quotidien de chef de l'Etat. Leur répétition interroge. Et si la gestuelle présidentielle avait été écrite à l'avance,  en même temps que ses réponses aux questions de ses quatre intervieweurs ? Si tel est le cas, "Voir Mentir"se doit de nous aider à démasquer les Pinocchio en tous genres que compte notre personnel politique.


La gestuelle Sarkozy : crispations et poings en... par Nouvelobs

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 18 Janvier 2012

L'intrépide Ghyslaine PIERRAT a encore frappé et il ne vous reste que quelques jours pour réserver vos places*. L'évènement aura lieu lundi 23 janvier de 19h00 à 21h30 au théâtre du Lucernaire. Durant plus de deux heures, journalistes, communicants, économistes, grands patrons, sondeurs..., échangeront sur le thème "Pouvoirs et contre-pouvoirs". Bien sûr, une telle initiative  s'inscrit dans le cadre de  la promotion du livre  "La communication n'est pas un jeu"/L'Harmattan. Reste qu'à la lecture des participants, notre "spin doctor" nationale apporte la preuve que d'importants acteurs du monde des médias et de l'entreprise sont prêts à témoigner sur l'évolution de notre société contemporaine. Ainsi, des personnalités comme Hervé Brusini, Christophe Joly, Bernard Hebey, Bertrand Pecquerie, Lorrain de Saint-Affrique, Jean-Paul Gourevitch, Jacques Séguéla, Gérard Unger, Eric de Riedmatten, Olivier Pastré, Francis Balle, Frédéric Lefebvre, Marie Noëlle Lienemann, René Teulade, Arnaud Richard, Francis Kert, Jean Lassale,  René Ricol,  Hugues le Bret..., sont attendues pour participer aux différentes tables rondes de cette soirée unique. Trois sujets se retrouveront au cœur des débats. Le premier est d’actualité. Alors que France Soir a disparu des kiosques, que La Tribune oscille en points d’interrogation, que CB News et le Parisien respirent après des péripéties, il s'agira de réfléchir à Comment « sauver » la presse écrite version papier et comment mieux rechercher des nouveaux modèles économiques. Le second  aura pour thème : "Quid des nouvelles pratiques de communication politique la veille de la Présidentielle 2012 ?" Quand au troisième, il sera consacré aux relations entre politique, économie et finance alors qu’une agence de notation vient de dégrader la note de la France et qu’une autre vient de confirmer son triple A.

* vincita777@gmail.com

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 6 Octobre 2011

le-visage-decrypte-sur-Arte.png

Greuu, malgré l'alerte SMS d'un ami, je viens de rater le passage de René Zayan dans le "Petit Journal". Du coup, je compte bien me rattraper demain soir en regardant Arte. A 22h10, la chaîne européenne diffusera un documentaire consacré aux travaux de Paul Ekman. Imagerie cérébrale à l'appui, nous devrions voyager au pays des émotions. De quoi mieux comprendre comment gestes et mimiques disent tout haut ce que nous voulons souvent  taire.  Prenez notre visage par exemple. Ses 43 muscles lui permettent de nous jouer plus d'un mauvais tour. Parce qu'elles sont impossibles à feindre, les "micro-expressions" qu'il donne à voir à notre insu constituent de précieuses informations sur ce que nous pensons vraiment. L'image de François Fillon tirant la langue au moment de dire que Nicolas Sarkozy est le meilleur candidat en a été la semaine dernière une magnifique illustration. Dans un autre genre, celle d'Alain Juppé se grattant le lobe de l'oreille droite, puis ayant des gestes de plus en haut lorsqu'il répond à une question sur son éventuelle candidature en 2012 est tout aussi révélatrice. Vite, qu'une chaîne TV propose à Olga Ciesco d'intervenir lors des grandes soirées électorales. Ecouter comment dans certaines situations la télévision "noue des visages", nous changerait des commentaires de sondage aux limites du poncif.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 29 Septembre 2011

spins-doctors--metier-d-influence.jpg

"Je sais que tu as un haut débit ma chère Ghyslaine". Je n'ai pu m'empêcher ce jeu de mots en ayant au bout du fil  Ghyslaine PIERRAT me proposant de m'envoyer par mail la couverture de son livre paru chez l'Harmattan. C'était il y a quelques minutes à peine. Et comme beaucoup de mes collègues, chacun reconnaîtra dans ce clin d'oeil une allusion au côté tornade blanche de cette conseillère en communication décidemment hors du commun. Nous nous connaissons depuis près de cinq ans. A chacune de nos conversations je suis toujours surpris par sa densité énergétique (comme dirait un client ingénieur) et la foison de ses projets. A lire la quatrième de couv de "La communication n'est pas un jeu", son bouquin s'annonce passionnant. Il pose notamment la question de la mondialisation de l'opinion via Internet et du rôle croissant des "spin-doctors". Cela me rappelle une discussion avec un membre de cabinet ministériel sur ces hommes de l'ombre qui ont le pouvoir sans les responsabilité. De quoi griser plus d'une éminence grise... Comptons sur "Gisou", c'est le petit nom de cette docteur en communication politique et économique, pour rappeler les règles éthiques et la valeur intrinsèque d'une profession devenue incontournable.

 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir, #Média training

Repost0

Publié le 27 Août 2011

Décidemment, le mythe de la belle au bois dormant s'applique aussi aux collectivités locales. Prenez une petite commune du sud de la France, sans vraiment de mise en valeur de son patrimoine architectural. Rajoutez lui un méga centre de traitement des déchets et vous avez la caricature  d'un village devenu dépotoir de toute une agglo. Et voici qu'en quelques années cette image déplorable change et fait de Lunel-Viel l'une des perles de la petite Camargue. Il aura fallu pour cela un changement de municipalité, un programme de rénovation urbaine et la mise en place de divers RDV culturels. Vendredi soir je participais à l'un d'entre eux : le festival : "Un piano sous les arbres". Un délicieux cocktail de musiques classiques, jazz, pop..., à consommer sans modération dans le cadre enchanteur du parc de l'orangeraie. Gosse, j'aimais flâner des heures parmi ses platanes, marronniers, micocouliers, chênes et cyprès qui  finissaient toujours par me conduire au pied du château (transformé depuis en mairie). En 2000, j'ai amené des amis découvrir ce haut lieu de mon enfance. Je suis ressorti de la visite avec un sacré coup de vieux. Je me disais que j'avais idéalisé à l'âge où j'étais en CM2, ce qui n'était somme toute qu'un modeste espace vert, abritant une bâtisse sans cachet. Or, hier vers 21h, la place du village avait retrouvé tout son éclat. Bâtiments publics ravalés, fontaine nettoyée, château débarrassé de son horrible crépis, parc réaménagé. Bref, lorsque j'ai quitté la ville, c'est la tête pleine d'étoiles que j'ai repris la route. Marc Brenner et son groupe interprétait en acoustique "Yellow submarine" des  Beatles,  avec  bien sûr un piano au centre de l’instrumentation. L'année prochaine c'est sûr, via son antenne à deux pas de là, la Boîte aux images saura devenir Boîte à musique...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 22 Juillet 2011

image-et-image-de-soi.jpg

Nous nous connaissons depuis une petite dizaine d'années et il fait partie des rares confrères à qui je pourrais envoyer un client les yeux fermés. C'est dire combien j'apprécie Sébastien MILLECAMPS. Et pas que pour ses qualités professionnelles. A la fois homme de théâtre et de communication, passé par l'île de la Réunion et son métissage culturel, Sébastien est un être lumineux qui cherche à éclairer son prochain plus qu'à l'éblouir. Le livre qu'il vient de publier chez Dunod en témoigne. Sous le titre "Image et image de soi", c'est en fait le meilleur de son parcours de vie qu'il nous donne à lire. Outre de nombreux tests d'auto-évaluation et exercices de préparation mentale, le lecteur trouve dans cet ouvrage des conseils d'autant plus précieux qu'ils reposent pour la plus part sur la propre expérience de l'auteur. Ainsi, plus qu'un simple cahier de vacances dédié aux fondamentaux de l'analyse transactionnelle ou de la PNL, ce guide propose une authentique réflexion sur les talents que chacun porte en lui. De quoi en faire un indispensable livre de chevet pour tous ceux qui veulent faire de leur image un atout professionnel.   

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir, #Ma pratique

Repost0

Publié le 21 Juin 2011

gabirel-milesi-Les-Dynasties-du-pouvoir-de-l-argent.jpg

Ancien journaliste économique à Inter et Europe, pour plusieurs générations d'auditeurs Gabriel Milesi est d'abord une voix. De mon côté, j'ai eu le plaisir de le rencontrer il y a quelques années près de la Porte Maillot, où nous sévissions tous deux comme media trainers. A l'époque, il m'avait impressionné en me confiant qu'il fut l'un des premiers à avoir  détecté chez Dominique Strauss-Khan (lorsqu'il œuvrait au Commissariat au plan), toutes les qualités d'un "bon client" des médias. Quel plaisir  d'entendre à nouveau cet ancien pilier de la maison ronde, il y a quelques jours sur France Info au micro de Bernard Thomasson pour, tel un conteur, présenter la suite  des "Nouvelles 200 familles". Un livre qu'il publia il y a vingt ans chez Belfond. Il faut dire que cet ex rédacteur en chef de la rue François 1er, a fait  du capitalisme familial l'un de ses sujets de prédilection.  Dans son dernier ouvrage : Les Dynasties du pouvoir de l'argent, outre qu'il nous dépeint  une "France devenue une nation de propriétaires" (21 des 50 premières entreprises sont détenues par des familles), Gabriel Milesi revient également sur les rapports entre le pouvoir politique  et nos capitaines d'industrie. Pour lui, « la vraie réalité du monde des affaires n'est plus le concubinage politique-patrons ». Et d'illustrer son propos par les témoignages de plusieurs grands patrons : Martin Bouygues, David de Rothschild...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0