formation prise de parole

Publié le 16 Août 2016

Le saviez-vous ? 95 % des PowerPoint sont réalisés sans aucune méthode. J'ai découvert cette information parmi bien d'autres, en lisant le dernier livre de Pascal HAUMONT. Si vous êtes un habitué de ce blog, son nom vous dit surement quelque chose. Ce confrère est l'auteur d'un premier ouvrage dont j'avais parlé ici avec enthousiasme en mai 2012 : Prendre la parole en public. Faites-vous entendre !.

Pour son deuxième opus, mon (encore) jeune collègue adopte le même style plein d'humour. Ses mises en situation, imaginaires ou réelles, inspirées de son expérience de formateur en PPT, ne sont pas loin de l'esprit qui anime les sketchs de Pierre CROCE. Il faut dire que Pascal HAUMONT a tâté du one man show dans une autre vie. Son dialogue avec le lecteur s'en ressent. Très imagé, il tient souvent du stand-up. Vous l'aurez compris, je recommande vivement la lecture de cet outil extrêmement pratique qu'est Pourquoi PowerPoint ne sert à rien... si on s'en sert mal !.

D'abord, parce qu'on ne voit pas le temps passer en le lisant. Ensuite, parce qu'il est bourré de données issues des dernières découvertes en matière de neurosciences. Enfin, parce qu'il constitue le manuel indispensable que toute entreprise se doit de mettre à disposition de ses collaborateurs. Un peu comme la boîte de petits pois qu'il fallait toujours avoir chez soi quand j'étais enfant.

Début juillet j'intervenais dans une société de conseils. Si ma mission était de faire gagner en assurance certains consultants à l'oral, je n'ai pu m’empêcher de pointer l'une des mauvaises pratiques de ce cabinet. Leurs slides, surchargées à l'extrême, constituent le document traditionnellement remis au client après une intervention. Et comme la plupart des intervenants sont des ingénieurs, leur souci de précision les conduit à avoir le nez en permanence sur leur ordinateur ou sur l'écran. Des fois qu'ils se tromperaient en délivrant un chiffre. Effet bien sûr désastreux sur l'auditoire.

Des anecdotes comme celle là, Pourquoi PowerPoint ne sert à rien... si on s'en sert mal ! en regorge. Il donne aussi de nombreux conseils pratiques pour réussir là où le poids des habitudes fait souvent répondre : "On a toujours fait comme ça. " Ou pire : Ce que vous nous proposez c'est super, mais ça ne marchera jamais chez nous." Si vous souhaitez passionner votre public, optimiser le temps investi dans votre préparation et véhiculer une image de pro, je vous garantis qu'il est possible d'y arriver après avoir lu le nouveau Pascal HAUMONT.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Formation prise de parole, #Lire - voir

Repost0

Publié le 25 Juillet 2016

Vu sur le compte Twitter de Patrick Vatte, ce montage photo d'un geste qui fut longtemps l'un des marqueurs du langage corporel de Jacques Chirac. Le pouce et l'index qui se rejoignent lors d'une prise de parole en public, Joseph Messinger appelait cela le " cercle digital ". Décliné de haut en bas, tel un piston, il constitue pour l'auteur du best-selller Les gestes qui trahissent les politiques , " le sous titre incontournable d'une promesse ou d'une garantie impossible à tenir ". À lire les commentaires qui ont suivi sa publication, les internautes ne semblent pas dupes de son caractère bidon. Dans le meilleur des cas il traduit chez le (la) politique qui y recourt, un souci de précision. La même que celle utilisée pour tenir délicatement un timbre de collection. En média training, cette pince du bout des premiers doigts de la main, les autres relevés façon plumes de sioux, souligne les limites de l'approche comportementaliste de certains confrères. Quand une gestuelle devient parasite, le discours qu'elle est sensée illustrer en perd toute crédibilité. Si au sein d'une organisation, plusieurs membres s'expriment gestuellement à l'identique, c'est même du grand guignol. Avec beaucoup de marionnettes pour un seul tireur de ficelles : le consultant en communication. À moins qu'il ne s'agisse d'une illustration des neurones miroirs, si chers à Jean-Michel Oughourlian et à sa théorie mimétique. Mais si je vous dis que leur découverte est née de l'observation de singeries...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Juin 2016

Ainsi parle un vrai leader

Transition énergétique, protection des données, contraception, solidarité... Les thèmes que peut aborder un média trainer au quotidien, sont aussi variés que ceux traités dans les journaux. Il m'arrive même, en fonction des dossiers de certains clients, de devancer l'actualité. Mes recommandations elles, restent identiques : faire court, abolir les sigles et le jargon technique, donner des exemples. Et bien sûr, éviter les propos anxiogènes à l'origine de nombreuses distorsions du message. Notamment en situation de crise. Sauf que sur ce dernier point, communication d'entreprise et communication politique se différencient.

En France, l'opposition comme la majorité aiment surfer sur les peurs. Avec la bénédiction des médias, puisque cela facilite la mémorisation de la pub. Rien que cette semaine, le président des Républicains a tenu des propos particulièrement clivants sur les racines chrétiennes du pays. Quand au gouvernement, il s'est longuement contredit sur les risques d'attentats en terrasses durant l'Euro. Sachant que nos paroles traduisent notre météo mentale, il y a de quoi s'interroger. Lorsque le chef d'un parti déclare face à une menace : " Ne vous inquiétez-pas ! ", est-il machiavélique, avec l'idée de se présenter en sauveur face au danger ? Ou bien cela traduit-il une anxiété latente ? Quoi qu'il en soit, le public qui l'écoute voit son sentiment d'insécurité se renforcer.

À l'inverse, un patron qui dans une situation comparable pour sa société démarre son intervention devant ses collaborateurs par un : " Soyez rassuré ! " s'exprime en véritable leader. C'est exactement la posture adoptée spontanément ce jeudi, par le président d'une ONG que je formais en prise de parole. Encore jeune dans la fonction, je peux lui garantir un bel avenir au sein de son organisation. La charge émotionnelle que véhicule son discours traduit un bel état d'esprit. Pour ne pas dire un esprit (de futur homme) d'État.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Décembre 2015

Dans les coulisses parisiennes de la Boîte aux images
Dans les coulisses parisiennes de la Boîte aux images
Dans les coulisses parisiennes de la Boîte aux images

Journaliste TV devenu media trainer, Daniel MURGUI-TOMAS anime à Paris 8e des formations à l'oral pour dirigeants d'entreprise et élus locaux. L'offre pédagogique de cet artisan formateur s'inspire autant des apports du neuro coaching que des techniques de communic'acteurs. Individuels ou en mini groupe, ses entraînements associent clefs de développement personnel et recommandations stratégiques.

Située dans le 8e arrondissement de Paris entre l'église Saint-Augustin et la gare Saint-Lazare, au RDC d'une cour fleurie, la Boîte aux Images nous ouvre ses portes. Répondre à une interview TV, trouver les mots qui touchent lors d'une convention, construire son personnage public... Ici vous apprenez à concevoir un message puis à le délivrer avec impact selon les techniques de communic'acteurs. Caméra et projecteurs éteints, seul le schéma sur un tableau blanc d'un modèle d'elevator pitch nous rappelle qu'un training vient de se terminer. Pour Daniel MURGUI-TOMAS, présentateur TV devenu coach de dirigeants à l'oral, ce n'est pas un hasard si son cabinet fait penser à un atelier d'artiste. " Dépaysés, mes clients sont davantage disponibles pour penser autrement. C'est essentiel quand on est PDG ou parlementaire et que l'on vit  à 200 à l'heure. "

Révélateur de talents
Après 20 ans d'un double parcours dans les médias puis la formation, l'ex journaliste TV est aujourd'hui media trainer. À croire qu'il a fait sienne la pensée de Jaurès pour qui on n'enseigne pas ce que l'on sait, mais plutôt ce que l'on est. En véritable artisan formateur chacune de ses sessions individuelles est conçue sur mesure. Elles associent trucs de pro issus de l'audiovisuel et recommandations stratégiques. Une approche qui vise à révéler plus qu'à inventer un individu. " Je ne suis pas un coiffeur qui vous propose la dernière coupe à la mode. Celui qui vient pour ressembler à quelqu'un d'autre repart déçu. Mon but est, au contraire, de travailler à partir des personnalités de chacun et de révéler les talents ". Et ce titulaire d'un diplôme en neuro-coaching d'insister sur l'mpact de la gestuelle dans la communication interpersonnelle :  " La télévision en apporte la preuve tous les jours :  bouger avec naturel est l'un des secrets du charisme. "

Tension du direct
Grâce à un agencement entièrement modulable, les locaux de la Boîte aux Images proposent une grande possibilité de mises en situation radio-TV. L'un des exercices de media training les plus prisés est Dites-Moi Tout. Une séquence filmée sur le modèle des entretiens d'experts que réalise Daniel MURGUI-TOMAS pour son site. " En proposant de retransmettre sur Internet certains de mes entraînements à l'interview, l'exercice gagne en intensité. Je retrouve mes réflexes de journaliste lors d'un direct et la personne qui participe a un accès privé à sa prestation dès son retour au bureau. " Une offre vidéo déclinée également en entreprises lors de journées de pression médiatique de crise. Organisme de formation référencé Datadock, les sessions de groupe parisiennes de la Boîte aux Images se déroulent quant à elles dans un centre d'affaire tout proche.

Propos recueillis par Gérard Pascal, étudiant en journalisme

Formations et trainings sont également proposés en anglais et espagnol. Prise en charge possible pour la formation des élus locaux. 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 6 Mai 2015

Mes entrevues avec Jean-Pierre VEYRAT sont toujours extrêmement riches. Hier encore, j'ai retrouvé le créateur de l'Analyse Morpho Gestuelle en pleine effervescence. Son site http://www.morphogestuelle.com est en effet en passe de basculer vers un tout nouveau portail dédié au décryptage du body language. J'ai pu visionner des extraits vidéos qui y seront mis en ligne. Ils sont passionnants. L'analyse du comportement observable y sera présentée de façon très concrète. Notamment en situations de négociation. Formateur auprès du GIGN, Jean-Pierre VEYRAT ne limite pas son savoir-faire à visionner et revisionner des extraits TV pour interpréter les mouvements d'une personnalitée invitée d'un talk-show. Il a développé une technique de décryptage en temps réel qui prend en compte deux dimensions corporelles majeures : la gestuelle (postures, gestes, mimiques...) et la métamorphologie. Ce dernier aspect est souvent le grand oublié des analyses en communication non verbale. Car il s'agit de prendre en compte les transformations du visage et du corps au fil du temps et des circonstances. Ce n'est donc pas un hasard si je vous propose ce matin, cette compil de 43 ans d'évolution du visage d'Al Pacino réalisée par le Huffington Post. C'est typiquement le type de matériau sur lequel travaille Jean-Pierre VEYRAT lorsqu'il a à établir la signature corporelle d'un client. Ça tombe bien, c'est justement sur ce thème que l'auteur de l'Atlas psychologique du visage interviendra le 25 juin à l'Institut Méditerranéen de Communication Émotionnelle. Une journée de formation pour comprendre comment nous sommes perçus via nos attitudes et signes physiques permanents. Un bon moyen d'adapter à partir de sa démarche, de sa gestuelle, de ses expressions faciales et de ses rides, son style oral à sa personnalité. Tiens, j'y pense, ce n'est peut-être pas un hasard si, parmi les demandes d'inscriptions à cette session unique en 2015 dans le sud de la France, figure la responsable d'une... compagnie théâtrale.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Avril 2015

Bonne surprise ce matin, je découvre cet article pour gérer son trac avant de parler en public, dans les pages Bien-être de madame.lefigaro.fr. Même si les conseils s'adressent en premier à des lectrices, les trucs donnés sont valables pour tous. Et pour cause, ils sont largement inspirés par la pratique de la Sophrologie. Un angle que je partage d'autant plus, qu'à l'Institut Méditerranéen de Communication Émotionnelle à Lunel-Viel, je programme formations et coaching en prise de parole avec la même approche. D'où un partenariat avec le festival Un piano sous les arbres à l'occasion de nos sessions d'été en communication relationnelle dont je vous reparlerai cette semaine. L'idée étant de proposer à nos stagiaires de faire le plein d'émotions lors d'un concert sous les étoiles. De quoi, le jour venu, puiser dans sa boîte à sensations positives, pour aborder dans un état créatif et confiant, une intervention en CODIR ou un entretien avec leur N+1.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Formation prise de parole, #Ma pratique

Repost0

Publié le 16 Avril 2015

Devinette : je traduis la confiance quand je sais me placer, lorsque j'atteins un certain volume et que je porte une idée jusqu'au bout. Faire des pauses régulières me donne même de l'autorité. Besoin d'être mis sur la voie ? Alors je rajoute : combien mon rythme, ma musicalité et mon timbre véhiculent une humeur, voire portent la passion d'un propos. Vous avez trouvé ? Bravo, il s'agit bien de la voix à laquelle une journée mondiale était consacrée ce 16 avril. Pour l'occasion, l'Entreprise a eu la bonne idée de mettre en ligne cet excellent article. Particulièrement...parlant, il donne des pistes concrètes pour permettre à chacun de devenir meilleur orateur. Pour ceux qui voudraient aller plus loin dans la connaissance de ce précieux outil de travail qu'est la voix, je vous invite à revoir l'interview de mon ami et collègue Philippe RUBY. Je recours régulièrement à ses talents comme coach vocal, dans le cadre de mes accompagnements de dirigeants en prise de parole en public.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Formation prise de parole, #Ma pratique

Repost0

Publié le 1 Avril 2015

À lire absolument par toutes celles qui veulent se faire entendre en réunion. Plein de bon sens, cet article mis en ligne par Terrafemina donne d'excellents trucs pour ne plus se faire interrompre par ses collègues masculins. Mais au delà de ces astuces à l'oral, il s'agit d'abord pour chacune de gagner en assertivité. Une demande croissante parmi les cadres dirigeantes que j'accompagne en coaching. Notamment chez mes clientes en poste au sein de grands groupes français. Un moyen sûr de s'affirmer en confiance et sans agressivité au travail, est de maîtriser les fondamentaux de la communication non violente. Un autre est de savoir optimiser sa communication non verbale en empruntant au vocabulaire gestuel des dominants. Deux thèmes qu'abordera Caroline MESSINGER cet été à l'Institut Méditerranéen de Communication Émotionnelle lors du stage Susciter l'adhésion, via la communication empathique.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Formation prise de parole

Repost0

Publié le 25 Mars 2015

" La parole est l'ombre de l'action " nous enseigne Démocrite. Amusant de constater que si la peur de son ombre disparaît avec le stade du miroir, celle de parler en public naît entre 6 et 12 ans pour parfois durer toute la vie. De quoi expliquer mon retour sur les bancs de l'école il  y a quatre ans, pour permettre à mes clients, via le Neuro Coaching enseigné par Guy HAURAY, de mieux gérer leurs émotions à l'oral. Bien sûr, il y a des trucs pour réduire le stress que j'ai appris comme journaliste TV. Notamment quand j'avais à enregistrer une séquence dans les conditions du direct. Avec aucun droit à une seconde prise. Mais rien ne vaut une formation aux moyens de chasser les tensions internes pour libérer le mental. C'est ce qui explique que lors des déclinaisons en training individuel de mon stage : Réussir ses prises de parole via les techniques de communic'Acteurs, je fasse appel à un sophrologue. À l'oral, développer sa conscience corporelle est indispensable pour gagner en présence. D'ailleurs cela ne fait pas l'ombre d'un... doute pour mon ami Jean-Pierre VEYRAT, pour qui nos postures ont un impact direct dans notre communication interpersonnelle.

 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Formation prise de parole

Repost0

Publié le 18 Mars 2015

Cette courte animation nous le rappelle, parler en public est la première peur sociale aux Etats-Unis. En ce qui concerne la France, je confirme qu'intervenir lors d'une convention d'entreprise reste une corvée pour de nombreux dirigeants. Il faut dire qu’il y a de quoi. L’exercice expose devant le plus grand nombre et souvent sans y avoir vraiment été préparé durant ses études. De plus, il est indispensable de capter l’attention dès les premières minutes, sous peine d'être zappé. Etudiants et participants à mes formations en communication orale, me confient régulièrement leur appréhension. Je leur réponds à chaque fois qu'il suffit d'une simple intention pour que l'auditoire vous soit acquis. Celle de vouloir parler à quelqu'un avant de parler de quelque chose. Le sourire aux lèvres, les  gestes ouverts, le regard posé sur la salle..., vous saurez susciter l'intérêt et convaincre. Mobiliser le meilleur de ses ressources et se demander comment rendre ses propos les plus attrayants possible, voilà le secret d'une prise de parole réussie. La vidéo en anglais qui précède ne dit pas autre chose. Et elle le fait avec tellement d'humour, que la barrière de la langue en est facilement dépassée.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Formation prise de parole

Repost0