communication non verbale

Publié le 5 Novembre 2014

Saviez-vous qu'il suffit de moins d'une demi seconde en situation d'inconfort, pour que notre langage corporel laisse transpirer le doute ou la peur ? Il faut dire que les occasions où notre visage, nos mains, notre buste, notre voix peuvent nous trahir ne manquent pas : entretiens d'embauche, présentations client, interviews, débats, conférences... Hélas, préoccupés par " ce qui est dit ", nous en oublions trop souvent de nous intéresser au " comment c'est dit." C'est pourtant la capacité à reconnaître les degrés d’implication et de sincérité d'un candidat qui fait le bon recruteur. De même, avoir du charisme, passe par l'adaptation de son style oral à sa personnalité. Sur ce plan, s'initier à la communication non verbale donne une grille de lecture précieuse pour qui souhaite identifier attitudes et signes physiques permanents par lesquels les autres nous perçoivent. Animées par des formateurs experts, les formations que je propose dans le cadre de la Boîte aux Images sont ancrées dans la réalité des entreprises. Ainsi, la prochaine session qu'animera sur Paris Caroline MESSINGER les 20 et 21 novembre, est consacrée à l'augmentation de la confiance en soi et au renforcement de la motivation. Des thèmes qui, j'en suis sûr, feront faire des pieds et des mains à tous les responsables RH pour inscrire leurs collaborateurs. Mais attention, le nombre de place est limité à 5 personnes. Plus de renseignements ici.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Septembre 2014

L'étrange hémiplégie de Nicolas SARKOZY au 20h de France 2

En quoi mon offre de média training est différente ? Peut-être dans le fait que je remets parfois à mes clients un exemplaire des Quatre accords toltèques à l'issue de notre première rencontre. " Que votre parole soit impeccable " et " N'en faites jamais une affaire personnelle " figurent en effet parmi mes recommandations pour qui veut se lancer dans l'arène des médias. Vision de bisounours penseront certains. Je crois pourtant qu'il est tout à fait possible de porter haut et fort ses idées sans pour autant être en permanence sur le registre de l'attaque. Quand au meilleur moyen de bien répondre à une question, c'est de la recevoir avec suffisamment de distance pour ne pas être touché intimement. Soit l'assurance d'éviter de tomber dans l'agressivité. Une bien mauvaise conseillère qui se retourne souvent contre ceux qui en usent. Ainsi, au vu des premiers commentaires de la presse au lendemain de l'invitation de Nicolas SARKOZY au 20h00 de France 2, sa prestation est loin de faire l'unanimité. Agacé, faussement modeste, revanchard... L'ancien chef de l'Etat collectionne les critiques. Pour ma part, je me contenterai d'une simple observation. Elle concerne le langage corporel de notre ex président. Avez-vous remarqué comment, lors de ses moments de vérités, sa main gauche posée la plus part du temps sur la jambe, reste absente du cadre ? De la PNG de Joseph MESSINGER à la Synergologie de Philippe TURCHET, la plupart des spécialistes en communication non verbale y voient là une indication précieuse. Celle d'une mise en retrait ponctuelle du cerveau droit, synonyme de spontanéité et de lien, au profit de l'hémisphère gauche associé à l'analyse, au calcul ou encore à la prise de distance. De là à dire qu'il peut y avoir contradiction interne entre ce qui est dit et ce qui est réellement vécu. Ce type de conclusion hative ne valant pas deux neurones, je m'en garderai bien.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 3 Juillet 2014

Quel coup de jeune. Hier soir en regardant TF1 j'ai eu l'impression d'être revenu de deux à sept ans en arrière. Il n'a pas vraiment changé Nicolas SARKOZY. Même velouté de voix lorsqu'il est en colère. Même technique de réponse aux questions en posant une nouvelle question. Même agitation contenue.

Nicolas SARKOZY sur TF1 : sa gestuelle en fait-elle un coupable ?

Et pas un cheveux blanc supplémentaire ! Quand à l'observation de ses croisements de doigts, l'un des trois refrains gestuels de base (RGI) en Programmation Neuro Gestuelle, elle prouve que l'ex chef de l'Etat continue de fonctionner en mode affectif, pouce gauche sur pouce droit. Normal lorsqu'on est un Tribal selon la typologie établie par Joseph MESSINGER.

Nicolas SARKOZY sur TF1 : sa gestuelle en fait-elle un coupable ?

Mais au delà, il est rassurant de voir que malgré les nombreux articles consacrés à l'analyse de sa communication non verbale, un homme reste fidèle à lui-même. Du moins à sa gestuelle. A propos, une image arrêtée peut-elle suffire à " juger " de la culpabilité d'un individu ? Celle-ci par exemple, laisse penser que l'ancien président de la République se repent suite à la question que vient de lui poser Gilles Bouleau.

Nicolas SARKOZY sur TF1 : sa gestuelle en fait-elle un coupable ?

Gardons nous bien de toute interprétation sauvage. Une capture d'écran sortie de son contexte peut faire dire tout et son contraire. Il n'empêche, le langage corporel récurent d'un sujet donne de précieuses indications sur sa personnalité. Une véritable signature, pour reprendre l'expression de Jean-Pierre VEYRAT, qui permet d'identifier attitudes et signes physiques permanents par lesquels les autres nous perçoivent.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 19 Juin 2014

Beaucoup d'émotions pour le nouveau roi d'Espagne. Dans ce reportage d'Euronews, elle est visible sur son visage dès la 5e seconde. A 1'10 nous la retrouvons toute aussi intense lorsque son père, Juan Carlos, lui transmet la ceinture de capitaine général des Armées. Mais c'est sur un détail corporel bien plus discret que je souhaite attirer votre attention. Le furtif surélèvement de Felipe VI à 0'53. De mes lointains souvenirs en Synergologie, mon diplôme de technicien date de 2008, il me revient deux expressions entre lesquelles j'hésite pour qualifier pareil mouvement. S'agit-il d'une éléfaction (néologisme indiquant que le sujet s'élève par satisfaction) ou d'une élérarchie (qui désigne la prise de conscience d'un statut important) ? A moins qu'il ne s'agisse d'une troisième possibilité. Un oxymore non verbal en quelque sorte, où le souverain se relâcherait dans la tension. En témoigne sa main gauche. Elle se ferme en même temps que le corps s'élève, avant de se réouvrir immédiatement après. Qui sait, à cet instant précis, il réalisait qu'il lui appartenait de consoler son peuple de sa sortie de la Coupe du Monde ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 6 Juin 2014

Inhérente à l'humanité, la communication non verbale se trouve avoir le vent en poupe ces derniers mois. Livres à succès, séries TV, articles réguliers sur les disciplines* qui lui sont dédiées... La polémique n'est jamais loin non plus. Notamment dans les milieux universitaires qui dénoncent tour à tour pseudos sciences et interprétations sauvages. Il est pourtant indéniable que notre langage corporel donne à voir nos émotions. Au point de pouvoir lui prêter la formule de Victor HUGO : " La forme c'est le fond qui remonte à la surface." Nul besoin d'entamer de longues études en psychologie ou neurosciences pour comprendre ce qui se joue entre deux personnes. Il suffit d'être attentif à leurs expressions, leur gestuelle et leurs postures. De prendre en compte le contexte de l'interaction et surtout, d'observer de façon factuelle. Sans aucun à priori. Une cour de récréation s'avère un excellent terrain d'étude. Plus naturel qu'un adulte, sans souci du regard social qui sera porté sur lui, un enfant est en général un sujet d'observation sûr et riche. Prenons par exemple cette vidéo. A 11 ans, Logan découvre en direct devant une webcam qu'il va devenir grand frère. Sur son visage défilent surprise, joie, fierté... C'est à 00:11 que nous trouvons la première micro expression. Les sourcils du garçonnet se froncent brièvement alors qu'il n'a pas encore terminé de lire. Cognitivement l'information a été perçue bien avant que des mots ne l'expriment. La bouche ensuite va beaucoup... parler. Très vite elle alterne ouverture et fermeture. Lèvre inférieure tremblante avant qu'un sourire incrédule ne se dessine. Autre point d'attention avec l'axe de tête. Au delà des rotations, vraisemblablement en direction de ses parents, c'est l'axe sagittal supérieur qui est le plus parlant. Menton relevé, ce jeune garçon prend conscience de ses futures responsabilités. Terminons par le regard. Lorsque Logan revient devant son écran, son œil gauche est nettement plus ouvert. Un signe qui ne trompe pas sur les sentiments positifs qui l'habitent. En lien avec notre hémisphère droit, il est associé au lien, à ce qui nous touche. D'ailleurs, il vous suffit de regarder avec empathie ses réactions pour, dans un écho interne, accèder à l'universalité du langage corporel. Véritable système WiFi, nos neurones miroirs nous permettent immédiatement de comprendre ce qui se passe dans la tête de l'autre. Et tout particulièrement de ceux que nous aimons. Sans avoir même à... réfléchir. Juste en étant à " l'écoute " du non verbal. Enfantin !

*Citons notamment pour les travaux français :


Analyse Morpho Gestuelle de Jean-Pierre VEYRAT
Programmation Neuro Gestuelle de Joseph MESSINGER
Synergologie de Philippe TURCHET

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale

Repost0

Publié le 28 Mai 2014

L'interview où Bernard Tapie a dépassé les limites

Mais quel est donc ce fait d'actualité française repris par la presse étrangère et nos meilleurs éditorialistes ? La victoire du FN aux européennes ? Non, juste la dernière interview de Bernard Tapie par Thomas Sotto sur Europe 1. Un entretien musclé, où le patron de la Provence finit par quitter le studio, excédé par les questions du journaliste. Quoi de neuf dans tous ça me direz-vous ? Principalement le fait que l'ancien propriétaire d'Adidas ait joué hors jeu. En violant les règles de la proxémie il dépasse littéralement les limites admissibles. Comportement de dominant comme l'écrit Bruno Roger-Petit ? Ou de personne qui ne domine pas ses émotions ? Dès 02:32 le rapport de force s'engage entre les deux hommes. Avec un superbe geste en miroir des bras tendus pour le matinalier et son invité. Situation courante d'opposition en radio ou en télé. Le 7 mai je revenais par exemple sur la capacité de Stéphane Le Foll à entrer dans la bulle de Jean-Jacques Bourdin. Sauf qu'ici, c'est bien ce qui a ému, Bernard Tapie ne se contente pas de pénétrer dan la zone intime* de son contradicteur ou de tenir des propos ulcérés et fleuris. Il le touchera plusieurs fois sur le bras et l'épaule avant de lui tapoter vigoureusement la tête. Quelle que soit sa colère, l'homme d'affaire marseillais se devait de garder la bonne distance. Au lieu de quoi, il s'est rendu coupable d'une intrusion dans le territoire spacial et psychique de son contradicteur. Mais que celui qui n'a jamais péché en entreprise ou en famille lui jette la première pierre...

* Entre 15 et 45 cm. Zone qui s’accompagne d’une grande implication physique et d’un échange sensoriel élevé. La distance personnelle (entre 45 et 135 cm) est utilisée dans les conversations particulières. La distance sociale (entre 1,20 et 3,70 m) est utilisée au cours de l’interaction avec des amis et des collègues de travail. La distance publique (supérieure à 3,70 m) est utilisée lorsqu’on parle à des groupes.

* Entre 15 et 45 cm. Zone qui s’accompagne d’une grande implication physique et d’un échange sensoriel élevé. La distance personnelle (entre 45 et 135 cm) est utilisée dans les conversations particulières. La distance sociale (entre 1,20 et 3,70 m) est utilisée au cours de l’interaction avec des amis et des collègues de travail. La distance publique (supérieure à 3,70 m) est utilisée lorsqu’on parle à des groupes.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 23 Avril 2014

Avez-vous envisagé tout l'intérêt que peut avoir la connaissance du langage corporel comme outil d'analyse et de prise de conscience de notre maintien ? Jean-Pierre VEYRAT, expert en négociation, créateur de la méthode T.I.N.A et de l'Analyse Morpho Gestuelle vous propose de vous familiariser avec les dimensions corporelles de la personnalité le 4 juillet à Montpellier, ainsi que le 11 septembre à Paris. Une journée d'initiation à l'A.M.G pour apprendre à " Ecouter avec les yeux " la façon dont notre corps interagit et provoque des réactions pas toujours dépendantes de notre volonté (renseignements et inscriptions ici). Sans plus attendre, pour ceux qui veulent en savoir plus sur ces séquences gestuelles si révélatrices de nos comportements relationnels, voici l'interview inédite que m'a accordé JPV en début de mois. Il y est question de faux self, du stress subit par Dominique BAUDIS au 20h de TF1 lors de l'affaire Alègre, des menteurs d'attaque et de défense, des moyens de mesurer la crédibilité de quelqu'un, de Lie to Me...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Ma pratique, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 2 Avril 2014

Illustration du langage universel des mimiques sous forme de devinette ;-) A partir de quel évènement ces deux captures d'écrans ont elles été réalisées ? Le 1er avril, à l'occasion d'un concours de grimaces façon Jacques Chirac qu'organisait l'Elysée ? Vous n'y êtes pas. Cette bouche qui peine, ces expressions faciales qui virent à la grimace valent en fait bien des analyses politiques. Nous sommes lundi 31 mars à 20 h. François Hollande prononce devant les français le nom de Manuel Valls, son nouveau Premier ministre. Un sous titre corporel implacable qui, au delà du visage, donne à voir un Président de la République comme à son habitude en manque de... socle. Décidemment, notre corps parle pour nous ;-)

FH-grimace-VALSS-1.jpg

FH-grimace-VALSS-2.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 2 Avril 2014

Vous êtes journaliste ou animateur TV ? cette vidéo est pour vous. Un avant gout en 3'44 de " Evaluer la crédibilité gestuelle de vos invités. " Une formation signée Jean-Pierre VEYRAT*, à suivre dans le cadre de la Boîte aux Images.   A-t-on envie de le croire ? de lui faire confiance ? de le suivre ? sont des questions que chacun se pose à l’écoute d'un responsable politique ou d'un grand patron qui cherche à emporter l’adhésion. Mais comment reconnaitre et interpréter les signaux non verbaux qui l’ont animé et jusqu’à quel point s’y fier ? Apprendre à identifier les degrés d'implication et de sincérité de ses invités s'avère aujourd'hui indispensable pour qui conduit des interviews. Particulièrement en période de remaniement. Parole de média trainer ;-)

* Créateur de la méthode T.I.N.A et père de l'Analyse Morpho gestuelle (A.M.G).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Mars 2014

Votre corps parle pour vous. " Jamais ce titre d'un cycle de formations que je propose dans le cadre de La Boîte aux Images n'a été aussi juste. La vidéo que je vous invite à partager ce jour est en effet d'une grande richesse sur le plan du non verbal. D'ailleurs, les participants aux stages en Programmation Neuro Gestuelle animés par Caroline Messinger n'auront que l'embarras du choix. Cette séquence est un véritable répertoire des expressions du corps sous le coup d'une forte émotion. Pas celles relevant de notre " Signature corporelle, " expression née sous la plume féconde de Jean-Pierre VEYRAT et sur laquelle je reviendrai ici bientôt.  Car il ne s'agit pas d'observer un comportement constant, mais bien le langage du corps en situation de forte émotion. Imaginez, cette femme sourde de naissance s'entend pour la première fois. Le paradoxe est de retrouver des  signaux habituellement associés à du stress ou à un besoin de réconfort, alors que l'heure est à la joie. 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0