communication non verbale

Publié le 27 Mai 2016

Ce mercredi l'actualité politique a été marquée par le point presse du porte-parole du gouvernement à l'issue du conseil des ministres. La langue de Stéphane Le Foll a fourché lorsqu'il a contredit le président du groupe PS à l'Assemblée. Son " Bruno Le relou " est devenu en quelques heures presque aussi viral que le " Non mais allô! Quoi ? " de Nabilla. Moins commenté, mais tout aussi signifiant, le lapsus de Manuel Valls lors des questions au gouvernement. Interrogé sur la levée des blocages, le premier ministre à déclaré : " nous considérons que les Français doivent pouvoir s’apprivoiser " avant de corriger par un " s’apprivisionner ". Outre la réaction de Jean-Yves Le Drian, qui à 00.19 alors qu'il regardait ailleurs, se retourne vers l'orateur et semble chasser de son œil l'image mentale qui vient d'être créée par ce savonnage, le comportement de l’hôte de Matignon est une véritable cascade émotionnelle non maîtrisée. À 00.22 ses yeux clignent rapidement. Signe d'une première prise de conscience cognitive. Moins d'une 1/2 seconde plus tard, sa langue se coince entre ses lèvres, pareille à celle d'un coureur cycliste au sommet d'une côté. Il n'y a pas plus universel pour exprimer de la difficulté. Durant ce très court laps de temps, le chef de la majorité change de jambe d'appui. De quoi donner l'impression qu'il ne sait plus sur quel pied danser. Plus sérieusement, c'est son autorité qui en prend un coup à ce moment là, puisqu'il montre un homme... déstabilisé. Dommage, il aurait suffit d'un court exercice de cohérence cardiaque ou d'un appel à un geste signal, pour permettre à Manuel Valls d’apprivoiser ses émotions.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 19 Avril 2016

2017 : le langage en trompe l’œil d'Emmanuel Macron ?

J'ai conservé de mes cours en Synergologie, donnés à Paris par Philippe Turchet il y a bientôt dix ans, un vif intérêt pour l'observation du visage. Lors d'une interview, un journaliste gagnerait à considérer comme un élément de relance certaines micro démangeaisons de ses invités. Prenez par exemple celle d'Emmanuel Macron à 00 : 10 sur cette vidéo. Le ministre français de l'économie se gratte l’œil gauche, comme pour s'enlever une poussière qui le gène au moment où il évoque la possibilité pour François Hollande de se représenter en 2017. Selon l'auteur du " Langage universel du corps ", cela pourrait être associé à l’éloignement d'une image mentale. Olga Ciesco, l'une des premières synergologues diplômée en France, revient sur le rapport de la main à la zone de l’œil dans son petit livre " Décoder le langage du corps ". Pour cette experte du décodage gestuel : " La personne qui fait ce geste est en train de rejeter ce qu'elle voit. Elle peut également faire ce geste en parlant d'un sujet ou d'une personne qui la dérange ou qu'elle n'aime pas. " Michel Field si tu me lis, ne cherche pas plus loin le moyen de renouveler les émissions politiques de France 2. En attendant que les écoles de journalisme intègrent dans leurs programmes les fondamentaux de la communication non verbale, relie un solide professionnel du langage corporel à l'oreillette de David Pujadas. L'observation depuis la régie d'un changement de posture, d'un mouvement furtif ou d'une expression éclair passée inaperçue en plateau, pourrait s'avérer révélatrice de ce que pense réellement celui qui s'exprime en direct. J'ai même un contenu tout prêt à te soumettre pour l'université de France Télévision. Il s'agit du stage : Évaluer la crédibilité gestuelle de ses invités, conçu par mon ami Jean-Pierre Veyrat. Il apprend à lire la mise en gestes d’arguments et d’objections par lesquels le corps se fait acteur d’un discours. Bref, tout ce qu'il faut pour détecter les paroles en trompe l’œil, via les clefs de lecture universelles de l'intelligence émotionnelle.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 6 Avril 2016

Y'a pas à dire, Elise Lucet fait tirer la langue aux grands patrons

La très discrète Ariane de Rothschild se serait bien passée de cette publicité. Non content de montrer qu'elle a à prendre en urgence des cours pour lire un discours en public, cette séquence de Cash Investigation lui donne des faux airs de lapin ébloui par les phares d'une voiture. Interrogée par Elice Lucet lors d'une conférence à Paris en marge de la COP21, la présidente de la banque privée Edmond de Rothschild n'en mène pas large. Aux questions concernant la transparence et la lutte contre le blanchiment d'argent : "Essentiels, pour vous, non ?", la dirigeante répond peu assurée, mais avec encore le sourire : "Oui, oui, ben oui." Preuve qu'elle ne passe pas une partie de plaisir, après qu'elle ait déclaré : "Ça je peux pas le regarder ici, c'est interdit.", elle donne à voir une des plus belles sorties de langue de l'entretien. Synonyme de pénibilité, cette micro expression fait penser à celle d'un coureur cycliste lorsqu'il se retrouve au sommet d'une côte. Pas sûr que ces éléments de communication non verbale, en lien direct avec nos émotions, puissent être gommés par l'offre de riposte à l'émission, concoctée par les équipes de Publicis.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 15 Septembre 2015

Claire Chazal : après son éviction du 20h de TF1, les bras lui en tombent en direct

Bien sûr qu’il y avait quelque chose d'émouvant à regarder Claire CHAZAL pour son dernier 20h00. Pensez, 24 ans que cela durait. Tous les dimanches soir nous retrouvions la même voix rassurante. Les mêmes infos en mode papier glacé. Tant de routine était devenue du pain béni pour le mode automatique de notre cerveau. Ensuite, cette éviction nous rappelle que se sont les chaînes qui font les stars de l'info. L'inverse étant plus rare. Attention aussi, mesdames et messieurs les jeunes journalistes, à ne pas vous confondre dans le reflet des personnalités que vous interrogez. J'arrête là mes réflexions d'ancien combattant du petit écran. Ce qui a retenu mon attention dans l'ultime prestation de Claire CHAZAL, c'est un élément de sa posture. Et plus précisément au niveau de ses bras. Pour être honnête c'est Patrick FICHERA, trésorier de l'Institut Méditerranéen de Communication Emotionnelle et par ailleurs élève en 2ème année de sophrologie, qui m'en a fait la remarque lundi. À 1,22 sur la vidéo, la présentatrice vedette ayant fait debout ses adieux à son public, elle souhaite le meilleur à celle qui lui succède puis, tout à coup, les bras lui en tombent littéralement. Quand on sait combien les membres supérieurs symbolisent l'initiative et l'action en Programmation Neuro Gestuelle, il y a de quoi comprendre qu'à ce moment là, après avoir beaucoup pris sur elle durant le journal qu'elle a présenté, Claire CHAZAL se vide soudain de toute énergie. Languefrançaise.net parlant pour définir l'expression Les bras lui en tombent de " surprise mêlée de dépit." Il ne reste plus qu'à souhaiter qu'une rédaction tende la main à l'ex reine des JT du Week-End sur TF1, pour qu'elle puisse passer du statut de femme tronc devenue Vénus de Milo, à celui de Phénix de l'info qui renait de ses cendres.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Juin 2015

En Programmation Neuro Gestuelle cela s'appelle un RGI (Refrain Gestuel Invariable). Indépendant du contexte, ce type de geste reflète le tempérament d'un individu. Dans cette vidéo du Petit Journal, vous pourrez constater combien la façon d'applaudir au sein des Républicains est majoritairement en mode " évaluation. " La main droite frappe la main gauche. Une façon critique d'apprécier la prestation orale des intervenants au pupitre. Ce qui se comprend d'autant plus que la plus part des personnes filmées sont en permanence en compétition au sein de leur formation politique. À l'inverse, lorsque la main gauche vient frapper la main droite, le mode d'implication est plus favorable, voire bienveillant. Des applaudissements qui signent les personnalités enthousiastes au profil " prosélyte." J'ai présenté ce critère psychométrique jeudi dernier lors de mon premier Networking pour le compte de Workissime. Caroline MESSINGER le prolongera plus en détail lors de la formation qu'elle donnera à Paris les 18 et 19 juin prochains.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale

Repost0

Publié le 28 Mai 2015

Profil cognitif en Programmation Neuro Gestuelle
Profil cognitif en Programmation Neuro Gestuelle

Merci à Yann VIOT et à Béatrice LECERF pour cette belle initiative qu'est Workissime. En programmant des groupes de Networking in real life, leur objectif est de proposer un rapport au travail renouvelé, optimisé, inventif et authentique. Tout ce que j'aime et qui m'anime depuis plus de vingt ans. C'est donc avec plaisir que j'ai répondu à leur invitation de mettre à la disposition des membres de leur réseau, mes connaissances en communication non verbale appliquées à la prise de parole en public. Ce matin, premier Networking dans mes locaux parisiens de la Boîte aux Images.Thème de cette heure et demi de partage bienveillante et ludique : les refrains gestuels invariables tels que définis par Joseph MESSINGER, croisés avec la théorie des bio-types® de Jacques FRADIN. Le nombre restreint de participants (5 au maximum) favorisant les échanges, nous avons pu identifier chez chacun le profil de personnalité véhiculé par sa gestuelle. Le principal enseignement de cette matinée reste que c'est notre météo mentale qui s'exprime lorsque nous quittons notre refrain gestuel habituel pour adopter un autre croisement de bras ou de mains. De quoi s'interroger sur les raisons d'un tel changement. Confort ou inconfort face à l'autre ? De quoi également détenir des clefs d'observations pour améliorer la qualité de la relation interpersonnelle.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale

Repost0

Publié le 27 Mai 2015

Une vidéo du Petit Journal hilarante. À voir notamment pour lire les manifestations non verbales universelles de l'embarras ou de la gène chez les deux personnalités qui encadrent Jean-Claude Juncker. Président de la Commission Européenne, une fonction qui demande d'avoir de la bouteille. Pas de la boire...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale

Repost0

Publié le 21 Mai 2015

Pour ceux qui souhaitent se référer au terme académique, cela s'appelle un geste adaptateur objet. Nombreux en télévision sont les invités d'un débat politique qui manipulent sans trop s'en rendre compte, un stylo ou un trombone. Un comportement en trompe l’œil en quelque sorte, pour mieux gérer son stress. Ici, nous constatons que Marine Le Pen est soumise au même réflexe. Comme sur un plateau TV où elle se précipite sur ses fiches lorsqu'elle est déstabilisée par l'affirmation d'un contradicteur, il faut qu'elle se donne une contenance le temps de gérer son trouble. Sauf que dans la situation observée, à 3.35 sur la vidéo du Petit Journal, il s'agit pour la présidente du FN de faire face à un tout autre orage émotionnel. En recherchant le contact avec tout objet qui lui passe sous la main, la présidente du FN souhaite éviter un autre contact, visuel celui là, avec son père. Une façon également de s'isoler dans sa bulle sensorielle. Ce que confirme son port du casque audio quand Jean-Marie Le Pen prend place à son siège de député européen, à quelques mètres d'elle.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale, #Décryptage

Repost0

Publié le 19 Mai 2015

Bon réveil à tous avec cette vidéo très GAILLARDE

Y a pas à dire, les montpelliérains ont de la suite dans les idées. La vidéo de Rémi GAILLARD retirée à l'époque de Youtube m'est arrivée ce matin via Facebook. Postée à présent sur Dailymotion et koreus.com cette caméra cachée, au delà de donner la pêche le matin, est riche d'enseignements sur le plan non verbal. Les réactions de la jeune femme qui souhaite prendre l'ascenseur nous donnent accès au répertoire universel des manifestations corporelles de surprise et de bonne humeur. Main au niveau de la bouche, dans les cheveux, sur la poitrine. Rires qui accompagnent les tressautements du corps. Direction des pieds.... Promis, je visionne ce document lors de mes prochains cours au CELSA et à Sciences Po Grenoble. Il sera intéressant de retrouver ce qui correspond dans ces mouvements et postures à de la pudeur, à une forte émotion ressentie, à un état intérieur séduit ou désorienté... 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale

Repost0

Publié le 11 Mai 2015

Connaissez-vous votre signature corporelle?

C'est l'une de mes fiertés professionnelle de cette année 2015. Débuter le cycle de sessions d'été proposé par l'Institut Méditerranéen de Communication Emotionnelle, avec Jean-Pierre VEYRAT. Le 25 juin, je recevrai dans mes locaux languedociens de Lunel-Viel, le fondateur de l'Analyse Morpho Gestuelle.  " Connaître sa signature corporelle " est avec Évaluez  la crédibilité gestuelle d'un invité de plateau TV " l'un des deux nouveaux thèmes de formations en communication non verbale que je propose désormais via la Boîte aux Images. Durant l'entretien qui suit, vous pourrez constater combien il est à la portée de chacun d'apprendre à identifier attitudes et signes physiques permanents par lesquels les autres nous perçoivent. Lors du stage qu'il anime, Jean-Pierre VEYRAT montre également qu'il est possible d'adapter notre style oral à notre personnalité en prenant en compte notre démarche, notre gestuelle, nos expressions faciales et nos rides. C'est d'ailleurs une grande partie de mon travail, lorsque j'accompagne en individuel un client dans la construction de son personnage public. 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Ma pratique, #Communication non verbale

Repost0