au fil de l'actu

Publié le 3 Juillet 2014

Quel coup de jeune. Hier soir en regardant TF1 j'ai eu l'impression d'être revenu de deux à sept ans en arrière. Il n'a pas vraiment changé Nicolas SARKOZY. Même velouté de voix lorsqu'il est en colère. Même technique de réponse aux questions en posant une nouvelle question. Même agitation contenue.

Nicolas SARKOZY sur TF1 : sa gestuelle en fait-elle un coupable ?

Et pas un cheveux blanc supplémentaire ! Quand à l'observation de ses croisements de doigts, l'un des trois refrains gestuels de base (RGI) en Programmation Neuro Gestuelle, elle prouve que l'ex chef de l'Etat continue de fonctionner en mode affectif, pouce gauche sur pouce droit. Normal lorsqu'on est un Tribal selon la typologie établie par Joseph MESSINGER.

Nicolas SARKOZY sur TF1 : sa gestuelle en fait-elle un coupable ?

Mais au delà, il est rassurant de voir que malgré les nombreux articles consacrés à l'analyse de sa communication non verbale, un homme reste fidèle à lui-même. Du moins à sa gestuelle. A propos, une image arrêtée peut-elle suffire à " juger " de la culpabilité d'un individu ? Celle-ci par exemple, laisse penser que l'ancien président de la République se repent suite à la question que vient de lui poser Gilles Bouleau.

Nicolas SARKOZY sur TF1 : sa gestuelle en fait-elle un coupable ?

Gardons nous bien de toute interprétation sauvage. Une capture d'écran sortie de son contexte peut faire dire tout et son contraire. Il n'empêche, le langage corporel récurent d'un sujet donne de précieuses indications sur sa personnalité. Une véritable signature, pour reprendre l'expression de Jean-Pierre VEYRAT, qui permet d'identifier attitudes et signes physiques permanents par lesquels les autres nous perçoivent.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication non verbale, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 19 Juin 2014

Beaucoup d'émotions pour le nouveau roi d'Espagne. Dans ce reportage d'Euronews, elle est visible sur son visage dès la 5e seconde. A 1'10 nous la retrouvons toute aussi intense lorsque son père, Juan Carlos, lui transmet la ceinture de capitaine général des Armées. Mais c'est sur un détail corporel bien plus discret que je souhaite attirer votre attention. Le furtif surélèvement de Felipe VI à 0'53. De mes lointains souvenirs en Synergologie, mon diplôme de technicien date de 2008, il me revient deux expressions entre lesquelles j'hésite pour qualifier pareil mouvement. S'agit-il d'une éléfaction (néologisme indiquant que le sujet s'élève par satisfaction) ou d'une élérarchie (qui désigne la prise de conscience d'un statut important) ? A moins qu'il ne s'agisse d'une troisième possibilité. Un oxymore non verbal en quelque sorte, où le souverain se relâcherait dans la tension. En témoigne sa main gauche. Elle se ferme en même temps que le corps s'élève, avant de se réouvrir immédiatement après. Qui sait, à cet instant précis, il réalisait qu'il lui appartenait de consoler son peuple de sa sortie de la Coupe du Monde ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 12 Mai 2014

Paul Ekman à l'heure du selfie pédagogique

Intéressante initiative de Paul Ekman. Le célèbre chercheur en communication non verbale n'hésite pas à donner de sa personne pour illustrer ses travaux. Dernier exemple en date avec ce double selfie pédagogique consacré au vrai sourire. L'indice pour le reconnaître étant le rétrécissement des yeux visible sur la photo de droite. La raison ? Le plissement de l'orbicularis oculi, ce muscle qui entoure l'œil. A quand le cliché de Caroline Messinger lors de l'ancrage* de la botte ou de la lévitation* des jambes ? ;-)

* Deux postures idéomotrices de la PNG qui permettent de travailler la maîtrise de soi.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 7 Mai 2014

Bien sûr vous allez me dire que l'évènement chez Jean-Jacques Bourdin cette semaine c'était la venue de François Hollande. Particulièrement sa réponse en direct et sans filtre aux questions des auditeurs. Une première, plutôt réussie, pour un Président de la République. Pourtant, c'est l'interview de Stéphane Le Foll qui a retenu mon attention. Et plus particulièrement sa " signature corporelle " pour reprendre une expression chère à Jean-Pierre Veyrat. Avez-vous remarqué combien le ministre de l'Agriculture parle souvent avec ses mains ? Elles sont tour à tour en position de machettes, les poings fermés à la façon d'un boxeur ou encore à la JFK lorsqu'elles pénètrent dans la sphère personnelle de son interlocuteur. Récemment, je rappelais ici combien pareils mouvements permettent de mieux se faire comprendre. Sauf qu'avec ses manières de combattant, le porte-parole du gouvernement se révèle comme le nouveau porte-flingue du chef de l'Etat.

Stéphane Le Foll, porte-parole de combat
Stéphane Le Foll, porte-parole de combat
Stéphane Le Foll, porte-parole de combat

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Sourire, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 12 Avril 2014

Le Seigneur sous un autre jour à la télévision ?

J'ai créé la Boîte aux Images bien des années après avoir quitté les émissions du Jour du Seigneur. Un programme où j'ai appris beaucoup sur les lois du direct. Notamment aux côtés des équipes de la SFP. Celle de la grande époque. Quand ses techniciens s'inscrivaient au planning du JDS pour récupérer des tensions de Sacrée soirée.  Des anecdotes, j'en aurai à raconter par dizaines. A commencer par ce commentaire en Eurovision où mon boxer Mozart, qui m'accompagnait dans la cabine speak, pouvait aboyer à tout moment. Et ce 15 août à Arcachon. Tellement de monde se trouvait sur la plage vers 11h00 du matin que j'ai faillit ne pas arriver à l'heure dans l'église. Au risque de prendre l'antenne en retard. J'en cauchemarde encore. L'enregistrement de l'INA témoigne de mon souffle cassé. J'oublie la vache de Salers dans un reportage d'introduction. Si recolorée par la chroma que les cantaliens se sont foutus de moi lors du pot après la messe. Bref, de nombreux bons moments qui ne m'ont pas empêché de dire au revoir à la production. Je jugeais les programmes trop en décalage avec la réalité. Le dimanche sur France 2, nous sommes en effet aux limites de la pub mensongère. Jamais une paroisse où se rend la " télé " ne compte le reste de l'année une assistance aussi fournie. Quand aux cantiques qui y sont interprétés... Et puis, la plupart du temps, ce n'est même pas le curé local qui prononce l'homélie. Or, voici que coup sur coup, deux visages d'église m'interpellent. Une jeune none à The Voice en Italie et cet abbé chantant Irlandais. J'ai écris dans un commentaire sur ma page Facebook que si la voix est le reflet de l'âme, la sienne conduit au Paradis. Tout dans son attitude témoigne du don partagé, dans le plus pur esprit des Evangiles. Le contraste est tel avec les mariages auxquels j'ai pu assister récemment que je me mets à rêver. Et si demain la liturgie cathodique donnait à voir un autre visage du Seigneur ? En faisant par exemple appel à ces hommes et femmes de Dieu qui font un carton sur la Toile. L'émission du Jour du Seigneur y gagnerait en audience comme en utilité. Elle inspirerait de nombreuses communautés en manque de jeunes fidèles. Chiche que demain le CFRT,  déjà présent sur Internet,  choisit ses messes télévisées à partir d'extraits de célébrations mis en ligne, plutôt qu'exclusivement à la demande des diocèses ?  A 60 ans, l'émission la plus vieille de la télévision française connaîtrait un véritable bain de jouvence. Et pourrait par la même occasion faire la nique à la concurrence à venir des télévangélistes américains. Leur déferlement en France, via les chaînes du Web, ne saurait plus tarder.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 21 Mars 2014

colere-de-valls.jpg

Le comble pour un ministre tout feu, tout flamme : voir un pompier refuser de lui " tenir " la main. La colère n'est manifestement pas bonne conseillère. Le lapsus de Manuel Valls en atteste. Une belle manière d'illustrer le très enfantin sentiment de toute puissance qui habite nombre de nos politiques... A noter qu'une fois de plus, la PQR prouve sa grande réactivité et sa dimension plurimédia. Bravo aux équipes du Dauphiné Libéré. Avec une pensée pour mes étudiants de l'IEP de Grenoble ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 15 Novembre 2013

3512702_3_6927_le-premier-ministre-jean-marc-ayrault-a-sais.jpg                     

Universitaire, mais excellente commnunic'actrice, Christiane Taubira pense en stratège tout en parlant en femme du peuple. Du point de vue du neuro coaching, sa posture dans les médias est à saluer. Alors que grogne générale et racisme font les grands titres de la presse, les axes de communication de la garde des sceaux relèvent de l’ascenseur mental. A l’opposé des logiques reptiliennes et limbiques qui dominent le pays, sa prise de hauteur nous renvoie à notre préfrontalité. La même qui inspira naguère un superbe slogan encore inscrit sur le fronton de la plupart de nos mairies. Un certain : " liberté, égalité, fraternité "...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 22 Octobre 2013

Repérer, dénoncer, briser les figures rhétoriques de ses adversaires pour mieux reconstruire puis dominer. C'est sûr, Marine Le Pen est tombée dans la marmite à mediatraining toute petite. Elle n'a plus besoin de reprendre de potion magique pour crever l'écran et reprendre la main en toutes situations... Y compris quand une émission n'a pas le bon angle à ses yeux. Arrêt sur Images ne s'y est pas trompé. Leur analyse du dernier numéro de " Mots croisés " est excellente.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 5 Septembre 2013

fils de francois fillon boudeur Paris-Match

Mais qui est cet ado boudeur en croisement de bras défensif* ? Réponse en page 48 du n° 3554 de Paris Match. L'hebdo du groupe Lagardère y consacre huit pages à la gloire de François FILLON. Est-ce parce qu'il conserve le même sweatshirt sur trois photos en situations, alors que son père change chaque fois de tenue (thé pris devant le manoir familial, canoë sur la Sarthe et ici sur le circuit Paul Ricard dans le Var) que le fils cadet de l'ancien premier ministre est morose ? Les conseillers en com devraient songer à véhiculer une autre image pour les enfants de politiques, que celle de potiche pour publireportage préélectoral...

*Selon la Programmation Neuro Gestuelle de Joseph et Caroline MESSINGER.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 11 Août 2013

Manuel-Valls-a-Anne.-All-You-Need-Is-Love_article_landscape.jpg

Lundi dernier, Nelly GARNIER participait en tant que coach à LA BOITE AUX IMAGES au débat d'Europe 1 midi sur le thème : "Peut-on profiter de l'été pour gravir les échelons ?" En fin d'émission, être populaire et exister furent les ultimes recommandations de ma consœur. A lire Paris-Match de cette semaine, il semble qu'elle ait été entendue par... Manuel VALLS. Sinon, comment expliquer cette photo du ministre de l'Intérieur embrassant son épouse sur une double page de Paris-Match ? Je sais, vous allez me répondre que le 1er flic de France ne nous a pas attendu pour se faire mousser en période estivale. Le 13 juillet, son déplacement en Camargue bénéficiait d'une couverture médiatique maxi/mâle ;-). Avec une mise en scène qui rappelait étrangement celle concoctée pour Nicolas SARKOZY lors de la campagne présidentielle de 2007. Déjà considéré comme le membre du gouvernement le plus actif, l'ex maire d'Evry avait-il besoin de passer par la case vie privée pour gagner quelques points de popularité supplémentaires ? Ce cliché me laisse songeur. S'il s'agit de véhiculer une représentation machiste, fidèle aux origines catalanes du personnage, l'opération est réussie. Sinon, je ne comprends pas comment des conseillers en com' ont pu laisser passer pareille image. Passons sur le baiser en lui même. Artificiel, il tient plus du bécot de cour de récré que du palot fougueux. Non, ce qui me gêne c'est cette main qui dirige au lieu d'accueillir. Avec le majeur, l'index droit (symbole d'affirmation de soi en PNG, celui de MV est plus long que la moyenne) bloque la mâchoire de l'être aimé. Quand à l'auriculaire, largement écarté, il fait pression sur le cou. Sachant que cette zone du corps est considérée comme le siège de la confiance en soi, c'est à se demander si, outre le signe d'une ambition affirmée, cet appui du petit doigt ne dévoilerait pas un net goût pour la domination. En tous les cas, la nuque d'Anne GROIVIN est bien plus en extension que celle de son mari. A croire que l'un commande et que l'autre s'exécute. Pas très femen tout ça...

 


Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0