au fil de l'actu

Publié le 12 Janvier 2015

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Sourire

Repost0

Publié le 12 Janvier 2015

" La paix n'existe pas à l'état sauvage : il n'y a de paix qu'à visage humain. "

Jean Debuynne

Des paroles de Jean Debruynne qui raisonnent tout particulièrement au lendemain du 11 janvier.

Des paroles de Jean Debruynne qui raisonnent tout particulièrement au lendemain du 11 janvier.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Ma pratique, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 11 Janvier 2015

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 10 Janvier 2015

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 9 Janvier 2015

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 8 Janvier 2015

Tous Charlie, tous coupables face à la diffusion des images d'actes terroristes ?

Voici la Une de The Economist, choisie parmi tant d'autres pour rendre hommage aux victimes de Charlie Hebdo. Certaines n'étaient ni connues, ni même journalistes. Ces innocents sans défense sont tombés au nom d'une vision fondamentaliste de la religion musulmane. Leurs bourreaux probables ont à peine trente ans. Élevés au biberon cathodique, ce sont des enfants de la télé en quête d'identité. Leur massacre filmé et retransmis par les télévisions du monde entier donne enfin un sens à leur existence. Pire, il assure la promotion de leur organisation terroriste et fait monter les enchères entre courants rivaux. Ce soir j'ai mal à mon époque, incapable de se libérer du dictat de l'image. Au point que celles véhiculées par les JT ont probablement concouru au massacre du 7 janvier 2014. Il n'y a en effet plus de frontières, pour certains esprits mal terminés, entre le virtuel et le réel. La puissance de suggestion des médias audiovisuels est sans limite. Elle est à l'origine d'une loi de répétition bien connue en psychologie sociale. Pour autant, patrons de chaînes et public continuent de privilégier le sensationnel aux infos. Quand allons-nous arrêter de donner une audience quotidienne aux intégrismes ? Avons nous besoin d'un nouveau dessin à l'encre rouge sang pour comprendre ? Arrêtons de diffuser pour les uns et de regarder pour les autres, des extraits vidéos qui consacrent la bêtise alliée à la barbarie.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 30 Septembre 2014

Souvenez-vous, il y a quelques années un animateur TV cartonnait à la télé avec sa bonne bouille et ses blagues potaches. Presque chauve tout en étant juvénile, le visage poupon, cela vous dit forcément quelque chose. Oui, c'est bien lui, il s'agit de Sébastien Cauet. Cet homme avait l'art de dire des horreurs tout en paraissant le gendre idéal. Le journaliste  et chercheur Sébastien Bohler lui a même consacré un chapitre dans son livre : La télé nuit-elle à votre santé ? Références scientifiques à l'appui, il y démontre combien plus notre visage parait enfantin, plus nous bénéficions d'un capital sympathie important. Cela s'appelle l'effet " baby face. " Apparemment l'un des reliquats de l'évolution. L'homme étant programmé pour protéger les nourrissons. Et l'auteur de préciser : " De façon générale, les individus possédant des caractéristiques faciales de " bébé " bénéficient de certains préjugés d'innocence, de chaleur, de gentillesse et d'honnêteté. " Bref, de quoi expliquer en partie les élections emportées haut la main par David Rachline comme conseiller régional, maire de Fréjus, puis sénateur. A moins qu'en plus de son physique, ce ne soit l'humour provocateur que l'élu FN partage avec la star d'NRJ qui explique son succès ? Début de réponse en cliquant sur ce lien...

David Rachline, le Sébastien Cauet du FN ?

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 24 Septembre 2014

Quand Alain Juppé fait le cobra face à Nicolas Sarkozy

C'est sur Twitter que j'ai pu découvrir hier cette photo d'Alain Juppé. L'ancien premier ministre y adopte une posture de décontraction, mais également de domination. Courant en réunion de travail, le croisement des mains derrière la tête augmente notre emprise dans l'espace. Un déploiement typique chez ceux qui veulent marquer leur statut hiérarchique. Dans son livre Ces gestes qui parlent à votre place, Joe Navarro compare cette posture à la manière dont le cobra montre aux autres animaux qu'il est le plus fort. A lire l'analyse de Sylvain Chazot pour le Lab d'Europe1, le maire de Bordeaux a le sifflement facile et talentueux à l'encontre de Nicolas Sarkozy. De quoi faire oublier la vieille blague qui circule sur les anciens élèves de l'ENA. Oui, vous savez, celle où un vieux sage africain devenu aveugle doit deviner ce que l'on lui a glissé entre les mains. En fait un serpent. Et de répondre : " ça n'a pas de poil, ça glisse entre les mains, ça n'a pas de couilles : c'est un énarque ! "

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Décryptage

Repost0

Publié le 13 Septembre 2014

Force de persuasion, dimension personnelle, carrure d'un chef d'Etat... Au moment où François HOLLANDE touche le fond dans les sondages et alors que Nicolas Sarkozy s'apprête à faire son grand retour en politique, voici en exclusivité un extrait de l'interview* que vient de m'accorder Sophie BARJAC. Comédienne et coach en prise de parole, l'héroine de " L'Hôtel de la plage " porte un regard bienveillant mais sans concession sur ceux qui nous gouvernent..

* deuxième partie sur son métier de coach à l'oral à retrouver ici.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 7 Septembre 2014

Face à Bourdin, Ségolène Royal tire la langue pour défendre François Hollande
Face à Bourdin, Ségolène Royal tire la langue pour défendre François Hollande

Dieu sait que mes réserves ont été nombreuses concernant les prestations en tant que communic'actrice de la candidate PS aux élections présidentielles de 2007. Depuis, ses progrès ont été nombreux et maintes fois évoqués sur ce blog. Avec la sortie de " Merci pour ce moment, " Ségolène Royal s'est retrouvée bien malgré elle la semaine dernière à devoir s'exprimer chez Jean-Jacques Bourdin sur un autre sujet que celui pour lequel elle avait accepté initialement d'être invitée. Une situation somme toute assez courante dans les médias, que la Ministre de l'Écologie a particulièrement bien gérée. Notez comment, buste redressé, mains en appuis sur la table les paumes projetées en boucliers, elle applique avec succès une vieille technique de négociation qui consiste au préalable à poser un accord commun. Puis, une fois ce dernier obtenu, l'ex compagne historique de François Hollande, yeux presque implorants mais le sourire toujours présent, de faire appel à la raison pour justifier pareille... posture : " Nous avons peu de temps ", je suis venu vous parler de choses très concrètes qui peuvent améliorer la vie quotidienne. " Si ce n'était un manque d'écoute dû à une appréhension bien visible entre -00.39 et -00.29, cette séquence serait en media training*, un excellent exemple de détournement  réussi.


Livre de Trierweiler: Royal "n'alimentera en... par BFMTV

 

Une habileté médiatique qui se prolonge dans ce nouvel extrait dédié aux " sans dents ". Directement interrogée sur des paroles prononcées par  le père de ses enfants, Ségolène Royal en vient à la vielle ficelle mitterrandienne du boomerang et questionne à son tour son interviewer : " " Est-ce que vous pensez,(...) vous qui le connaissez bien. " Ne lui reste plus alors qu'à se poser en rempart moral et non plus physique comme en début d'entretien : " Vous ne me laisserez pas entrainer sur le terrain privé (...) Il faut avoir un respect de la fonction politique que l'on exerce." Essai dialectique transformé par l'exemple. En choisissant d'illustrer ses propos par l'action de François Hollande à la tête du conseil général de la Corrèze, Ségolène  Royal donne à voir à chacun la réalité de l'engagement social du chef de l'Etat. Un axe de communication que ce dernier reprendra lors de sa conférence de presse en marge du sommet de l'OTAN.


Royal sur les "sans-dents": "C'est n'importe... par BFMTV

 

*prochaines sessions en inter : le 3 octobre sur Montpellier et le 28 novembre à Paris

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Au fil de l'actu, #Média training

Repost0