Publié le 26 Août 2019

C'est la rentrée ! Et si vous en profitiez pour découvrir Arc-En-Ciel DISC® ? Utilisée en recrutement, vente et management, cette méthode développée par le français Patrice FABART donne de précieuses clés pour mieux se connaître, être plus convaincant et également communiquer avec des personnalités difficiles. Suivre une formation à cet outil constitue un excellent moyen d'identifier son style et celui de ses interlocuteurs lors d'une prise de parole en public ou d'une interview. Il repose sur quatre comportements de base : Dominant, Influent, Stable, Conforme, présents en chacun d'entre nous à des intensités différentes et définis par le psychologue américain William MARSTON. Un atelier incentive de 2 heures vous donnera de façon ludique les moyens d'en retrouver les correspondances dans la communication non verbale ainsi que dans la construction du discours de chaque individu. Pour ceux qui veulent aller plus loin concernant la compréhension de ce langage des couleurs, une session d'une journée vous permettra de vous familiariser également avec les préférences de Carl JUNG et les motivations d'Eduard SPRANGER. Intégrées dans le questionnaire des profils (individuels ou collectifs) Arc-En-Ciel DISC, elles contribuent à cerner vos talents en entreprise, votre vision du monde, vos ressources émotionnelles, vos motivations... Indispensable si vous vous interrogez sur votre prochain job.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Août 2019

Été oblige, je repartage une idée de livre à emmener avec vous en vacances ou au travail. En le parcourant vous allez apprendre à mieux communiquer et à vous connaître. Avec en prime le sourire aux lèvres. À sa sortie en mai 2019 j'ai beaucoup parlé lors de mes formations en prise de parole de La Stratégie du Camélon. J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce livre de fond au ton si décontracté signé Elodie Mielczareck. En voici une courte vidéo de présentation. Orienté intelligence relationnelle, vous trouverez dans ce manuel des conseils pour mieux gérer un conflit ou savoir négocier. Et bien sûr gagner en impact à l'oral en communicant de façon ajustée en fonction du profil de l'auditoire. Sur ce point, le principe des 4 sémiotypes développé par l'auteure n'est pas sans rappeler la méthode AEC DISC des couleurs. Une invitation à identifier son fonctionnement et celui de ses interlocuteurs afin d'optimiser sa communication interpersonnelle. Les tableaux récapitulatifs en fin d'ouvrage sont particulièrement utiles. En bonus figure un savoureux " détecteur de connards ". Indispensable si vous avez à gérer des personnes toxiques. 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Juillet 2019

interview de Patrice FABART créateur de la méthode arc-en-ciel DISC auteur de Révélez le manager qui est en vous !

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous " écrivait Paul Eluard. Il faut croire que celui qui m'a été fixé avec la méthode Arc-en-Ciel DISC remonte à bientôt deux ans. C'était à Mayotte lors d'une formation de groupe en prise de parole pour la ville de Mamoudzou.  Si la Directrice de la communication n'avait pas partagé avec enthousiasme un questionnaire tiré du livre Révélez le manager qui est en vous !, j'en serai encore à chercher la pièce manquante à ma méthode CIBLES. Au printemps 2019 je me suis décidé à lire Patrice FABART. Depuis, ma pratique professionnelle comme coach à l'oral en est renouvelée. J'ai commencé par proposer à mes clients réfléchissant à la construction de leur personnage public d'identifier leur couleur dominante. Une première piste pour mieux se connaître et parler à chacun avec impact. Puis j'ai intégré le langage des couleurs dans mes trainings média. Notamment pour des journalistes TV en quête du ton le plus adaptée à la... couleur de leur antenne. Bref, j'ai fait de la démarche à la fois méthodique et comportementale des profils Arc En Ciel DISC© mon couteau suisse pédagogique. Et pour être certain de maîtriser les quatre comportements de base que l'on retrouve à des intensités différentes chez chaque individu, je suis allé me former à la source. C'est d'ailleurs à l'issue de ma dernière journée de certification à la méthode des couleurs Arc-En-Ciel DISC© que j'ai interviewé son créateur Patrice FABART. En fait c'est la double dimension de Révélez le manager qui est en vous !, à la fois livre de sagesse et manuel de management, qui m'a interpellé. Le sous-titre  donne le ton : " Nous sommes tous les managers de nos propres vies ". Reste que je ne m'attendais pas à d'aussi nombreuses références à Socrate, Héraclite, Marc Aurèle... Et à leurs applications concrètes au travail comme à la maison. Sans parler des renvois aux travaux de Jung, Marston et Spranger qui constituent le socle de la méthode Arc En Ciel DISC©. Cette dernière nous invite à mieux nous connaître dans nos forces et faiblesses en tant que personne et dans notre fonction professionnelle. À nous assouplir et nous développer tout en respectant nos limites. À mieux reconnaître nos collaborateurs, collègues, managers, dans leurs forces et faiblesses en tant que personne et dans leur fonction. À prendre en compte la situation. Un processus original en quatre étape qui témoigne du profond humanisme de son auteur autant que de sa longue expérience du monde de l'entreprise.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Juillet 2019

Pour les 15 ans de BFM-TV interview de Thierry Devars, Docteur en sciences de l’information et de la communication, auteur en 2015 d'un essai intitulé La Politique en continu. Vers une « BFMisation » de la communication ? 

Au moment où Marc-Olivier Fogiel prend la direction de BFMTV j'ai souhaité revenir, via l'interview d'un expert, sur ce que la première chaîne d'information continue a fait bouger depuis 15 ans dans les JT. Je me suis donc adressé à Thierry Devars, Docteur en sciences de l’information et de la communication, auteur en 2015 d'un essai intitulé La Politique en continu. Vers une « BFMisation » de la communication ? Je l'ai bien sûr interrogé à propos de l'arrivée d'Alain Duhamel comme éditorialiste et concernant la couverture décriée des Gilets Jaunes. Mais au delà de ces questions d'actualité, j'ai demandé à celui qui est par ailleurs mon patron au CELSA en tant que responsable du master Communication option Médias et management* de nous éclairer sur la perte de crédibilité de la parole politique, la FNisation de l'info, le phénomène des bons clients des médias ou encore la ligne éditoriale de BFM-TV. Ainsi selon lui " L'émotion est une composante essentielle à la communication télévisuelle. " Souvent accusée de sensationnalisme, la  filiale du groupe NextRadioTV ne fait qu'exploiter cette dimension de façon plus visible que d'autres. Entretien complet à retrouver sur YouTube.

*Je remercie d'autant plus chaleureusement Thierry Devars que cette période de fin d'année universitaire est particulièrement chargée pour lui.


 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Lire - voir

Repost0

Publié le 20 Juin 2019

Lors de la finale du Tremplin Prépabac 2019 j'ai pu constater que les lycéens ayant le mieux présenté leur projet se sont retrouvés en shortlist pour décrocher la bourse de 5000 €. Pour vous qui allez passer prochainement un oral du bac ou d'admission à une grande école, voici cinq trucs tirés de ma pratique de coach en prise de parole. Les utiliser vous permettra de faire bonne impression sur le jury et de vous sentir plus à l'aise.

1. CRÉEZ LE CONTACT PAR VOTRE REGARD Au moment de rentrer dans la salle d'examen veillez à regarder les membres du jury le visage détendu et pourquoi pas en souriant. Dès les premières secondes il est important d'établir un contact et de ne pas le rompre lorsque vous refermez la porte. (Entraînez-vous à la maison, c'est très facile à faire.) Pensez également à écouter avec... les yeux. S'il est attentif, votre regard vous donnera de précieuses indications sur la façon dont est perçue votre prestation. Saviez-vous que les clignements des paupières et la dilatation des pupilles constituent un excellent moyen de lire l'intérêt suscité chez un examinateur ?

2. SACHEZ VOUS ASSEOIR Tirer parti de sa posture sur une chaise est essentiel. Vos lombaires bien calées contre le dossier, les deux pieds posés aux sol, vous donneront confort et force pour toute la durée de l'examen. Totalement présent.e durant l'entretien, le buste en direction du jury, vous dégagerez un côté tonique toujours excellent sur le plan de l'image personnelle. Surtout si vos mains libérées de la table (trop souvent elles sont posées sagement dessus ou cachées timidement dessous) donnent de l'ampleur à vos propos. Pensez aussi à débarrasser vos épaules de toutes tensions. Enfin, sans être raide, tenez vous bien droit.e afin de jouer de votre verticalité naturelle.

3. RESPIREZ POUR RESTER TOUJOURS INSPIRÉ.E Avant chaque réponse inspirez doucement en gonflant le ventre et parlez sur l'expiration. Savoir respirer c'est oxygéner le cerveau. Soit l'assurance de gagner en clarté et esprit d'à-propos. Pendant que vous attendez votre tour prenez conscience de votre respiration abdominale. En descendant votre respiration jusqu'au ventre vous triplerez votre capacité respiratoire. Une angoisse soudaine vous prend aux tripes ? Ayez de rapides et brèves respirations pour vous calmer durant le temps de préparation. Vous pouvez également parler plus fort, ça fait baisser le trac. Respirer présente l'avantage de faire des silences. L'un des marqueurs universels du charisme.

4. TRANSFORMEZ VOS NOTES EN OUTIL DE COMMUNICATION Certaines épreuves prévoient la synthèse d'un texte ou la construction d'un exposé sur un thème donné. Plutôt que de tout rédiger sur des feuilles de classeur, privilégiez des fiches de type bristol. Plus rigides que du papier elles tiennent bien dans la main et leur format réduit vous incite à ne noter que l'essentiel. Il s'agit d'y transcrire l'articulation de votre raisonnement et non la totalité de votre intervention. Seule l'accroche, l'idée force, ainsi bien sûr que des citations ou des chiffres clefs peuvent y figurer en totalité. (Deux à trois fiches devraient suffire...) Vous n'écrirez que sur un côté, avec la possibilité de les numéroter ou de leur donner un coup de stabilo de couleur différente en fonction du thème traité.  

5. VOUS AVEZ LE DROIT À L'ERREUR Qui n'a pas un jour bafouillé ou commis un lapsus ? Ne cherchez pas à être parfait(e), simplement à être vous-même. Vous vous être trompé(e) ? Excusez-vous et recommencez. Si vous faites preuve de bonne foi le jury ne vous tiendra pas rigueur d'une erreur que vous pouvez facilement rattraper. Un des examinateurs pourra chercher à vous mettre à l'aise en vous invitant à respirer ou à boire un verre d'eau. À condition d'avoir pensé à emmener une bouteille ou une gourde  En plus de vous rafraîchir, cela peut vous permettre de gagner de précieuses secondes de réflexions. 

Et parce qu'il est toujours bon de se détendre avant un concours, voici une compil des meilleures perles du Bac 2017.

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Juin 2019

langage corporel Isabelle Huppert Synergologie communication non verbale décryptage

Vous allez croire que j'ai entamé une série sur les micro-démangeaisons. Ainsi après Edouard PhilippeAlain Finkielkraut et Gabriel Attal, voici le tour d'Isabelle Huppert de voir son comportement face caméras passé à la loupe. Invitée lundi soir sur le plateau de C à vous, l'actrice a paru agacée par la comptabilité que tenait Anne-Elisabeth Lemoine concernant sa filmographie. Gala allant même jusqu'à parler d'un recadrage de l'animatrice de France 5. Qu'en est-il sur le plan de son langage corporel ? Après un " Oh non " entendu hors champ, l'actrice de Greta apparaît à 0.09 se grattant l'oreille droite, tête inclinée dans la même direction, les yeux tournés vers la gauche. Soit trois items traduisant son état interne lorsqu'elle revient dans le cadre. Le premier pourrait laisser penser que ce qu'elle entend la dérange et qu'elle cherche à se débarrasser machinalement des paroles prononcées. Le second est un indice fréquent de prise de distance commandé par le cerveau gauche. Enfin le troisième est associé à la recherche de souvenirs, ce qui est congruent avec la situation. Ajoutez le fait qu'Isabelle Huppert poursuit par une mise en arrière de ses cheveux de la main droite (0.11), doublé d'un rehaussement du buste, et vous constaterez que l'énervement pointe son nez. D'autant que son épaule gauche, siège symbolique de la féminité selon Joseph Messinger se relève subrepticement (0.12) lorsqu'elle répond " Vous êtes très mauvaise en calcul ". La moquerie n'est pas loin. À moins qu'il ne s'agisse de l'intention archaïque et inconsciente de vouloir lever la main ?  Bien sûr tout ceci peut s'apparenter à des élucubrations aux yeux d'un esprit cartésien. D'ailleurs les polémiques sont vives sur le net concernant la Synergologie à laquelle je me réfère principalement ici. Pour autant, la communication non verbale a de quoi nous mettre la puce à l'oreille pour peu que, comme dans cette émission, nous soyons attentifs à l'impact de nos propos sur nos interlocuteurs. Ce n'est pas la moindre des qualités en matière d'intelligence sociale.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 10 Juin 2019

Allez, en raison du weekend de Pentecôte je reviens sur mon précédent post. Ou plutôt je le complète. Car il n'y a pas que chez un philosophe que les micro-expressions sont amusantes à observer. Chez les politiques il est plaisant de les repérer et de les croiser avec ce qu'ils disent. Tenez, prenez cette interview de Gabriel Attal. Au micro de RMC le jeune ministre en donne à voir trois belles illustrations. À (0.08) d'abord sur " Il y a eu un certain nombre de tribunes " la langue sort rapidement à droite. Cela est très souvent associé à une critique ou à une attaque personnelle. En twittant " Ah mince, tout ça pour ça... " Philippe Moreau Chevrolet a bien cerné l'état d'esprit du secrétaire d'Etat à l'égard des maires qui se rallient à Emmanuel Macron. Arrêtez à (0.44) ensuite. Vous constaterez une magnifique bouche en huître, lèvres pincées à l'intérieur. Micro-expression du fautif ou de celui qui ferait mieux de se taire elle vient ici en réaction aux propos d'Appoline de Malherbe qui relative le nombre de premiers magistrats qui rejoignent le PR. Enfin à (1.19), une courte sortie de langue centrale au moment d'évoquer le Front National souligne la difficulté qu'apporte la présence de ce parti dans le jeu électoral local.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Juin 2019

" La forme c'est le fond qui remonte à la surface " écrivait Victor Hugo dans son journal. Une formule que j'aime utiliser en introduction de mes formations en communication non verbale. Après tout, les micro-démangeaisons ne sont rien d'autre que la traduction cutanée des pensées contradictoires qui nous animent. C'est l'un des enseignements qui me reste des weekends passés à me former en Synergologie il y a maintenant plus de dix ans. En visionnant sur YouTube ce pas/sage de Finkielkraut dans C à vous, je me dis que percevoir une micro expression c'est comme entendre un jeu de mots. Parfois on passe à côté. Je vous propose à titre d'exemple de revenir sur trois items qui en moins d'une minute attirent l'attention sur l'inconfort du philosophe. Au moment où pour mémoire il précise l'objet initial de son interview sur CNews (1.44), l'écrivain se caresse subrepticement l'oreille gauche tout en appuyant dessus. Signe qu'il ne veut pas réentendre mentalement la question posée la veille par Sonia Mabrouk ? Quelques secondes plus tard, après avoir rappelé qu'il avait été interrogé à brûle-pourpoint sur la Coupe du monde féminine, l'invité d'Anne-Elisabeth Lemoine fait rapidement mine de se moucher (2.01) avec son index gauche. Sachant que le nez symbolise pour les synergologues l’image que l’on a de soi et la base des narines ce qu’on ne sent pas, il est amusant d'y voir un intellectuel qui à posteriori n'a pas senti ses propos.

La difficulté nous fait tirer la langue

Et, me direz-vous, la sortie de langue d'Alain  Finkielkraut (1.55) lorsqu'il évoque l'américanisation de la société française ? En fait je voulais la comparer à celle visible (2.30) au moment où il souhaite bonne chance aux onze joueuses de l'équipe de France. Dans les deux cas ses propos sont sensibles, la polémique se tient en embuscade. Logique alors de retrouver chez ce septuagénaire les réflexes d'un enfant devant une difficulté. L'expression est connue. Lorsque nous devons effectuer une action pas facile, il est courant de dire que cela nous fait " tirer la langue ". J'arrête là le décryptage. Ce qui suit étant plus fluide tant sur le plan verbal que corporel. Avec de nombreux gestes figuratifs, traduction d'une pensée analytique qui retrouve son terrain de prédilection. Habitué des buzz médiatiques, Alain Finkielkraut pourrait être un excellent sujet d'étude pour les disciples de Philippe Turchet. Sur le thème de l'infiniment petit... grattage mais de l'infiniment grand signifié, l'analyse de sa gestuelle sur un plateau TV aurait de quoi nourrir un mémoire de fin de parcours en Synergologie. C'est comme si les débordements émotionnels de celui qui fut élu à l'Académie française au fauteuil de Félicien Marceau avait  inspiré son prédécesseur lorsqu'il écrivait : " On ne devient pas un autre homme. Mais en nous et autour de nous, tout change. "

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage, #Communication non verbale

Repost0

Publié le 20 Mai 2019

Imaginez votre prochain séminaire en prise de parole ou votre coaching d'équipe au cœur de cinquante hectares de nature. Un espace où vous pourriez lâcher prise tout en renouant avec votre créativité. Sachez que passer du rêve à la réalité est possible. Il suffit de consulter mon offre de formation en image publique et leadership émotionnel sur www.laboiteauximages.com. Je me ferai un plaisir de vous construire votre session sur mesure en résidentiel au Domaine de Biar. Une ancienne ferme royale située à sept km de la mer et à sept km du centre ville de Montpellier. Dans ce cadre privilégié Bertrand Schmitt propose de l'équicoaching. Quel intérêt pour des managers qui cherchent à se remettre... en selle grâce au SPA et aux cours de tai-chi au bord de la piscine ?  Réponse du maître des lieux lors d'un entretien impromptu à deux pas de l'enclos des taureaux.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Mai 2019

Merci à Marianne Schmid Mast pour son récent article de blog sur l'importance du comportement non verbal. Albert Merhabian doit effectivement se retourner dans son rocking-chair de retraité quand on voit combien sont mis à toutes les sauces les résultats de ses travaux. Néanmoins, la notion des 93 % qui ne sont pas liés aux contenu du discours dans nos interactions, reste un bon moyen de prendre conscience de l'importance de la forme sur le fond. C'est pour cette raison que dans un Quizz pédagogique sur mon site je propose cette donnée comme une possible bonne réponse.

Pas de formation unique

Je remarque que cette professeure de comportement organisationnel à la HEC de l’Université de Lausanne ne fait référence à aucune "école" concernant sa formation comme experte en communication non verbale. Est-ce parce qu'en Suisse, comme en France, hormis les travaux d'universitaires tels que ceux de Guy Barrier, le reste n'est que littérature ? En tant que coach en communication interpersonnelle et media trainer je me suis formé auprès de trois grands noms du comportement observable : Philippe Turchet pour la Synergologie, Joseph Messinger pour la Programmation Neuro Gestuelle et Jean-Pierre Veyrat pour le Body Speaking.

Psychologie des profondeurs   

De ces enseignements j'en ai tiré la conclusion comme l'auteure que l'on ne peut parler de dictionnaire universel des gestes tant le contexte prime. À ceci près que les multiples informations données par la gestuelle et les postures me ramènent sans cesse aux pionniers de la psychologie des profondeurs. Introversion/extraversion, soumission/domination, intuition/raisonnement... Nos modes de fonctionnement et motivations tels que définis par Jung et Marston par exemple, se dévoilent à qui sait les observer. J'en ai d'ailleurs fait la trame de ma méthode CIBLES à l'oral. Ainsi, en plus de permettre une lecture plus fine des intentions de nos interlocuteurs, la prise en compte du non verbal permet de mieux nous connaître pour donner à voir une image impactante qui nous ressemble. 

Voir les commentaires

Repost0