Publié le 15 Mai 2008

Clin d’œil de la vie, cette semaine l'un de mes cours au CELSA avait lieu la veille d'une importante épreuve à l'oral. Pour la majorité des étudiants présents, l'idée de passer la journée entière dans une salle exiguë ne les réjouissait guère. J'en ai profité pour leur rappeler combien une attente de plusieurs heure devait permettre à chacun de se demander : " comment faire passer mon message en offrant le meilleur de moi-même ? ". Sachant que le secret d'une bonne intervention ne réside pas dans un brillant exposé (attention au nombre de slides !), mais bien dans l'intention de rendre ce moment le plus agréable possible pour son auditoire. Et d'inviter chaque groupe en compétition à faire si ce n'est mieux que les intervenants précédents, au moins le plus différemment possible. Prendre possession mentalement de l'espace, se détendre et respirer avant d'intervenir sont d'excellents réflexes pour y parvenir. Plus un orateur est détendu, plus il lui est facile d'arrêter de jongler avec un crayon ou de se balancer sur ses jambes. Quitte à suivre une formation à l'oral afin d'apprendre à gérer son stress. L'une des élèves les plus réservées de la classe en a donné une parfaite illustration. Au fil des mois, via une pratique régulière en cohérence cardiaque, elle n'a cessé de gagner en présence et décontraction. Rien à voir donc avec la compilation qui suit. Mises en ligne en 2006 par la société BIC, ces séquences publicitaires sont inspirées par les épreuves du Bac. De quoi rappeler des souvenirs à plus d’un lecteur…

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Mai 2008

A chaque rencontre entre formateurs en communication de crise, nous en arrivons toujours au même constat alarmant : le rôle d'Internet dans le travail des journalistes, est sous estimé par les entreprises. Lors d'un récent séminaire, j'ai invité les participants à lister les médias avec lesquels ils devraient  travailler en cas d'accident dans leur établissement. Leurs réponses m'ont laissé plus que songeur. Si en premier furent cités le quotidien régional et la station locale de France 3, Ies blogs et autres relais d'information du Net ne sont venus qu'en dernière position. Et encore, bien après l'AFP ou... le journal interne. Quel décalage avec la réalité. Déjà en 2006 lors des 1ières rencontres Média & Proximité, Daniel DELOIT, directeur général de l'ESJ, confiait que 100% des étudiants au concours commun d'entrée  CFJ, ESJ, IPJ  "Grandes Ecoles de Journalisme"  déclaraient avoir comme première source d'information Internet. Il faut dire qu'on n'a pas trouvé mieux pour, en toutes situations et en tous lieux, faire le tour d'un sujet en un minimum de temps. Quitte à ce que les informations publiées ne soient pas toujours vérifiées. Et je n'évoque pas ici les articles, photos ou vidéos mis en ligne par les non professionnels. Non, le danger aujourd'hui, c'est cette course à l'instantanéité de l'information, entretenue par les radios et télévisions en continue et relayée par la presse écrite. En fait, il ne se passe pas une semaine sans qu'un hebdomadaire ou un quotidien, guidés par la peur de perdre de précieuses recettes publicitaires, ne publie sur son site une information tellement brûlante, qu'elle ne saurait attendre la sortie de son édition papier. Reflet d'une presse en pleine mutation technologique, même les agences sont contaminées par ce virus de la néo-convergence.  Il faut dire que cette culture de "l'I-media" se nourrit, autant qu'elle les alimente, des nouvelles pratiques du public. Et les journaux en ligne de se multiplier, à l'image de Rue 89 , exemple réussi d'information partagée. "Mais vous pensez vraiment que si on parle de nous sur Internet cela aura autant d'impact qu'un reportage sur TF1 ?"  Cette question, si elle n'est pas dénuée d'une certaine logique arithmétique, montre en tous cas combien le DRH qui en est l'auteur ignore tout des conséquences de l'I-média. L'écho donné à un document diffusé sur la toile peut en effet s'avérer désastreux tant pour l'image d'une entreprise que pour la carrière de son dirigeant. Une loi à laquelle aucun secteur, aucune profession, pas même les journalistes n'échappent. Et chacun de se souvenir, lors de la dernière campagne présidentielle, de la déconvenue d'Alain DUHAMEL. Le célèbre éditorialiste d'RTL fut temporairement privé d'antenne, après que des propos qu'il avait tenus à titre privé lors d'une conférence à Sciences Po aient été diffusés sur la Toile.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 5 Avril 2008


envoyé par renard2008
Mercredi dernier, si je n'avais pas pris le temps de demander à des étudiants qu'elles paroles publiques avaient pu les marquer depuis le dernier cours, je serai sûrement passé à côté de deux perles signées Rachida Dati. Deux séquences volées, mises tout récemment sur la Toile. La première, réalisée en décembre 2007 durant les temps morts d'un enregistrement TV, est un  long aparté avec Roseline Febvre sur le plateau de France 24. La seconde, plus récente, correspond à des confidences échangées avec Françoise de Panafieu, peu après leur retour de  voyage officiel en Chine. Alors qu'elles sont entourées de journalistes, la Garde des Sceaux avoue à mi-voix à la tête de liste UMP pour Paris, combien les ronflements et autres odeurs de pieds de Jean-Louis Borloo dans l'avion lui avaient donné le "gerbillon"...

Etonnant, pour une personnalité politique de son importance, d'ignorer à ce point combien de tels propos pouvaient être captés par les micros et caméras qui se trouvaient à proximité. D'autant que le nouveau maire du 7ième arrondissement n'en est pas à son coup d'essai. Déjà lors de la campagne présidentielle, celle qui n'était alors que la porte-parole du candidat Sarkozy, avait eu droit aux honneurs d'Internet pour une plaisanterie où elle se définissait comme future ministre de la réforme urbaine à coups de Karcher !  Comme quoi, a trop vouloir être "in" on en oublie les risques du off...

envoyé par sarkophage

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 21 Mars 2008

Une fois de plus, l'arrivée du magazine "Médias" au courrier me met en joie. D'en lire en diagonale le sommaire, me donne envie de cesser immédiatement tous mes travaux en cours. Jugez plutôt : une interview de Jean-Marc Charon, sociologue des médias, un long papier consacré à la première femme noire et ex journaliste, devenue gouverneure générale du Canada et  un grand entretien avec Jean Lacouture. D'entrée, je suis touché par  la clairvoyance de cet ancien reporter à Combat, Le Monde, Le Nouvel Observateur. "Je ne crois pas que le journalisme s'ordonne autour de vérité et mensonge. Ces deux notions sont tellement imbriquées et leur frontière tellement incertaine..." Celui qui, au fil de l'article, se définit comme un Poulidor du journalisme revient sur ses 50 ans de carrière. Auteur d'aucun scoop, et il le revendique, il aura néanmoins marqué des générations de lecteurs par ses analyses et prises de position. Quitte à revenir dans ses articles sur ce qu'il considèrera comme des erreurs de jugement à propos, par exemple, de Nasser ou du Cambodge. Et cet homme de l'écrit,  pour qui "le non dit est aussi important et aussi vrai que le dit", de nous rappeler "qu' à partir du moment où l'information est faite par l'image, elle éclipse les nuances".

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 16 Mars 2008

Depuis la fin des années 60 nous savons que, lors d'une prise de parole en public, la communication non verbale prime sur les mots. Jusqu'à 93 % selon les travaux du psychologue américain Albert MEHRABIAN. Plus près de nous, à l'Université Catholique de Louvain, René ZAYAN, professeur de psychologie politique, a démontré que les expressions du visage, durant un débat télévisé, donnent jusqu'à 70% d'informations sur la personnalité d'un candidat. Il faut dire que nous avons hérité des primates, la faculté d’exprimer nos émotions par des signes reconnaissables de tous.  Peur, agressivité, tristesse,  joie, surprise, mépris, dégoût, souci…, sont captés en 1/10e de seconde par notre auditoire.  En ayant l'intuition, il y a près de 25 ans, que nos gestes témoignent de nos états inconscients, Philippe Turchet allait offrir à la communication non verbale la discipline qui lui manquait : la Synergologie. Ses travaux reçoivent aujourd'hui un écho international et font de lui l'un des experts les plus écoutés en matière de détection du mensonge. En attendant la sortie de son prochain livre prévue pour début 2009 voici, en exclusivité pour Direct-Média-Training, une présentation de la Synergologie par son créateur.     

 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Ma pratique

Repost0

Publié le 13 Mars 2008

Esprit d'à-propos, sens de la répartie, détournement des questions pièges... Mardi 11 mars, le nouveau conseiller général de Neuilly Sud a témoigné sur RTL d'un réel savoir faire en matière de prise de parole dans les médias. En quelques minutes, Jean SARKOZY a prouvé au micro de Christophe HONDELATTE qu'il est le digne successeur de son père. Même capacité à donner à sa voix un ton de velour, même virtuosité dans le registre affectif, même facilité à placer ses messages en toutes occasions. Ce sens des mots qui touchent, associant stratégie  sémantique et émotion partagée, fait de lui l'un des plus prometteurs communic'acteurs de sa génération. A croire qu'il a, petit, dévoré tous les manuels de média training qui s'empilaient au pied du bureau paternel... A moins que son aisance ne provienne de son goût pour  la scène. Après tout, ne devait-il pas se retrouver en 2008 sur les planches d'un théâtre parisien aux côtés de la fille de Bernard TAPIE ?
  

    

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 17 Février 2008

Lors de sa mise en ligne par Le Point en décembre 2007, la vidéo qui suit a été à l'origine d'une sacrée polémique. Jean-Marie CAVADA, dans un vigoureux démenti  avait alors dû nier toute participation, de près ou de loin, à un quelconque training d'Alain CARIGNON en 1993, quelques jours avant de le recevoir comme invité à "La Marche du siècle".  Il faut dire que nombreuses sont les vedettes du petit écran qui, ces dernières années, se sont vu reprocher un tel mélange des genres. Ainsi Pierre BOTTON, dans son livre "Mes chers amis", raconte comment, dans les années 90, de grandes signatures de la presse écrite et audiovisuelle ont donné des cours particuliers à Michel NOIR. Quoi qu'il en soit, ce document présente l'avantage de nous donner un mode d'emploi très clair de ce qu'est le média training. Primo, apprendre à anticiper les questions et secundo, tester ses messages.  

                              

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 14 Février 2008


le-tour-du-monde-en-80-jours--.jpg


Si vous aimez rire et êtes amateur de café théâtre, alors voici une comédie à ne pas manquer !
Le tour du monde en 80 jours est une pièce décalée et survoltée, donnée du mercredi au samedi au Café de la Gare. Phileas Fogg, campé avec maestria par Yan Mercoeur*, lance un pari insensé qu'il compte bien gagner avec l'aide de son fidèle serviteur Passepartout : faire le tour du monde en 80 jours !  Nous sommes en 1872, mais les auteurs ne cessent de nous faire clin d'oeil sur clin d'oeil en s'inspirant de  l'actualité. Un road-movie déjanté où se côtoient une princesse indienne en détresse, un Chinois fumeur d'opium, l'inspecteur de police le plus nul de toutes les séries allemandes. Fogg gagnera-t-il son pari ? Et surtout, obtiendra-t-il le tarif 12-25 ans pour ses nombreux déplacements ?
Des images  bien choisies valant mieux qu'un long discours, cliquez sur l'affiche pour retrouver en ligne quelques extraits du spectacle, commentés par Sébastien Azzopardi, son metteur en scène.


*Animateur à la
Boîte aux images du stage "Techniques d'acteur & prise de parole en public"

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Repost0

Publié le 12 Février 2008

Souvent les étudiants devant lesquels j'interviens au CELSA, me demande de définir ce qu'est un "bon médiatraining". Question difficile, tant le résultat est lié à l'objectif autant qu'à la méthode. Comme lors d'un coaching en prise de parole, il est d'abords indispensable que la personne formée reste la plus authentique possible. Pas évident, lorsqu'il lui faut mettre en pratique les nombreux conseils qui lui auront été prodigués. Si nous prenons l'exemple d'un invité au 20H, il doit  apprendre à regarder son interlocuteur plutôt que ses notes, à ne pas baisser les yeux lorsqu'il répond à une question, à donner son message important le plus tôt possible, à s'efforcer de vulgariser sans être trop long... Et si en plus une anecdote, une formule,  voire un graphique ou un objet lui permettent d'illustrer ses propos, il est assuré de maintenir l'attention du plus grand nombre. Soit presque tout ce à quoi s'est employé Daniel Bouton, avec plus ou moins de bonheur, lors de son passage sur France 2 mercredi 30 janvier. Hélas, face à David Pujadas, le PDG de la Société Générale s'est montré piètre communic'acteur. Jugez plutôt :

Je vous laisse à présent savourer ce morceau choisi. Signé Georges CHETOCHINE, il illustre l'approche comportemantaliste du médiatraining avec laquelle j'ai pris mes distances. Le "truc" de la main sur le coeur en est une belle démonstration....

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 9 Février 2008

J-7. A l'approche de la reprise de mes cours, le 15 février devant les élèves du CELSA,  j'actualise mon déroulé pédagogique. Les signes du charisme en politique figurent au sommaire de ma première intervention. Présidentielles US obligent, nous parlerons également des primaires chez les démocrates. En guise d'illusration,  je compte démarrer en musique avec le clip du candidat Barack OBAMA. Un modèle du genre, qui pourrait bien contribuer à sa victoire en interne sur Hilary CLINTON. Mais que les fans du MOuvement DEMocrate français se rassurent.  J'évoquerai aussi notre leader béarnais François BAYROU et la chanson qui lui a été dédiée. Hélas, il n'est pas certain qu'elle tienne la comparaison...  Jugez plûtot :

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Sourire

Repost0