Publié le 8 Janvier 2010

Il n'y a pas que Lionel Jospin à commettre des lapsus calamiteux.  Mgr Nourrichard, évêque d'Evreux a, dimanche 3 janvier 2010, provoqué l'ire du public en parlant de fête de la Toussaint, alors qu'il venait célébrer la messe de l'Epiphanie en l'église de Thiberville. Sur le site de l'hebdomadaire La Vie, une vidéo amateur redonne le contexte de cette erreur de calendrier liturgique. Mais au fait, pourquoi un caméscope était présent  dans cette église ? Il ne s'agissait pas d'un mariage ou d'un baptême. Et surtout, pourquoi ce jour là, une équipe de France 3 réalisait un reportage ? Il n'y avait point de messe de minuit ou de crèche vivante à filmer !  Alors ?  Alors, il se passe que la paroisse de Thiberville est en révolte. Son curé est muté et la grande majorité de ses paroissiens ne veut pas de cette décision diocésaine. Il ne m'appartient pas d'apporter le moindre commentaire sur le fond  du dossier. En revanche, sur la forme, l'affaire m'inspire ces deux réflexions. Primo, en matière de communication avec les médias, il n'y a pas de miracle. Même pour l'Eglise. Ainsi, à l'image d'un chef d'entreprise, un évêque se doit de préparer ses messages, d'anticiper le montage de ses propos et d'intégrer la notion de mise en scène de l'information avant toute interview TV. Je ne vous cacherai pas que dorénavant, à côté de réunions houleuses de CE ou d'images de dirigeants pris en otage par leurs salariés, figurera  dans mes formations cette scène d'un évêque hué par ses ouailles. Deuxio, Internet donne la possibilité à n'importe quelle "âme" bien ou mal intentionnée, de mettre en ligne des séquences qu'elle a enregistrées sur son téléphone portable ou sa caméra numérique. De quoi faire entendre ici un autre... son de cloche que le sujet de la télévision régionale, dans cette querelle à la Clochemerle.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 7 Janvier 2010

formation prise de parole par comédien
Pour 65 % des personnes qui ont répondu au sondage en ligne de mon site pro, prendre la parole en public est une épreuve. Il est vrai qu’une mauvaise prestation à l’oral peut être extrêmement préjudiciable. En termes d’image pour une société, en termes d’évolution de carrière pour un collaborateur. J'ai donc demandé à Félix CALLENS, comédien formé à The Poor School (Londres) et diplômé en marketing et vente de l'EPHEC (Bruxelles), d'animer mon prochain stage inter entreprises. Intitulé « Réussir ses prises de parole en public », il se déroulera les 08 et 09 février prochains dans mes locaux d'Asnières sur Seine. Félix utilise une approche pédagogique unique, au carrefour des univers de l’entreprise et du théâtre. Adaptée aux situations professionnelles de chaque participant, elle révèle les talents et renforce durablement la confiance en soi. J'ai pu constater lors de la dernière session de décembre, combien il arrive à individualiser ses recommandations. Je lui tire mon chapeau, tant les résultats furent visibles dès la fin de la première journée. Il s'appuie pour cela sur un instrument d'autoévaluation, créé il y a près de 30 ans aux USA : le SDI ®. Reste que si chaque participant a pu gagner en assurance et accroitre son impact lors d'une prise de parole, c'est d'abord grâce aux qualités pédagogiques de Félix CALLENS. Son attention pour ses stagiaires n'a d'égale que sa consommation d'eau. Et si je vous dis qu'il boit pas moins de 2 litres d'eau minérale par jour... Plus d'infos sur le stage

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Infos la boîte aux images

Repost0

Publié le 29 Décembre 2009

Fin d'année oblige, les bûches de  Noël envahissent les vitrines réfrigérées de nos pâtisseries. Au grand dam de ceux qui  sont écoeurés par tout cet étalage de crème au beurre. Avec la langue de bois c'est pareil. Ca finit par gâcher le goût pour l'auditeur comme pour le téléspectateur. Hélas, 365 jours par an, elle est pratique courante dans les radios et les Télés. Tout l'inverse de ma conception du media training. La parole n' a pas "été donnée à l'homme pour cacher sa pensée" comme l'écrivait Stendhal, mais bien pour la partager. Deux excellents dossiers publiés en ligne par Slate.fr et Arrêt sur Image reviennent sur ce mal bien connu de nos politiques. Dans le premier, vous pourrez retrouver expliquées et illustrées, parmi les principales figures dialectiques  : défocalisation, homophonie, chiasme... Dans le deuxième, ce sont trois journalistes vedettes des matinales : Jean-Jacques Bourdin, Nicolas Demorand et son complice Thomas Legrand qui sont réunis par Daniel Schneidermann pour échanger sur leurs techniques respectives. A voir ou à revoir, l'énervement de Jean-Jacques Bourdin face à  Rama Yade. Ainsi qu'un superbe exemple de détournement dialectique par Martine Aubry, en réponse à une question de David Pujadas sur la querelle Royal Peillon.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 16 Décembre 2009

C'est vrai qu'à y regarder de près, la petite phrase de Nadine MORANO restituée dans son contexte paraît presque anodine. La tempête soulevée, montre pourtant qu'une ligne jaune à été franchie. Maladresse ou stratégie ? Avec son franc parler et ses origines modestes, la secrétaire d'Etat à la famille est l'un des membres les plus populaires du gouvernement. Un personnage haut en couleur, parfaitement au fait du fonctionnement des médias et qui sait jouer de sa féminité. En somme, la femme idéale à droite, pour concurrencer Marine Le Pen sur son propre terrain. Souvenez-vous, du temps de la splendeur du père, c'est Charles Pasqua qui, avec son discours très droitier, avait été chargé de séduire les électeurs du FN. Alors, Nadine contre (Horte) - feux de Marine ou simple électron libre ?  La campagne électorale pour les régionales devrait nous donner la réponse. En attendant, voir d'autres vidéos de l'idole des dancings vous permettra de vous faire une idée sur la question...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 15 Décembre 2009

C'est incroyable, celle qui fut porte parole du candidat Sarkozy lors des dernières présidentielles, puis la Garde des sceaux hyper médiatisée que l'on sait, en oublie pourtant le B.A BA  du métier. (Ce n'est pas la première fois me direz-vous). Un micro cravate, lorsqu'il est HF, est susceptible d'enregistrer vos moindres mouvements ou paroles. Que vous vous rendiez aux toilettes (les hommes se font souvent avoir) ou que vous ayez une conversation téléphonique privée. Cette semaine encore, je racontais à des clients comment Michel GIraud, lorsqu'il était président de la région IDF, m'avait bien involontairement fourni une piste pour lui poser une question piège. Lors d'un salon professionnel, il s'était isolé quelques instants pour prendre l'appel d'un collaborateur, oubliant que son micro, toujours branché, diffusait sa conversation en régie... Et voilà que Rachida Dati commet  la même erreur de débutante. Un superbe acte manqué. Mais attention, si une telle bévue lui génère un regain de notoriété, elle pourrait bien lui valoir à terme le surnom de garde des sottes.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 11 Décembre 2009

Tout un plat pour ça ? La vidéo enregistrée à usage interne par les jeunes de l'UMP ne mérite pas de tels cris d'orfraie. Luc Ferry l'a jugée "dégoulinante de bêtise" lors du Talk Orange-Le Figaro.  "Ils n'ont pas fait un truc si nul ?... Ca me fait de la peine que le show-biz le plus bête, le plus médiocre s'introduise dans la politique, c'est à vomir" a-t-il même ajouté. Grands dieux ! Je comprends mieux l'expression : "courageux comme un philosophe"... Du Mister Bean français Yves Jégo sur Canal : "Honnêtement je n'aime pas. Je trouve que c'est une erreur et que c'est complètement décalé avec ce qu'attendent nos concitoyens dans cette période de crise".  Et sur I-Télé,  la vice-présidente du Modem Corinne Lepage de renchérir : "Ce n'est pas en dansant sur des tables qu'on donne de la confiance et de l'espoir, c'est en étant fidèle à ses convictions". Si ce n'était ma sympathie pour cette ex-ministre de l'environnement que j'ai eu tantôt le plaisir d'interviewer sur le salon Pollutec, je dirais que politiques et médias sont en train de transformer ce clip en bal des faux-culs. A commencer par Xavier Darcos : "Quand j'ai vu la vidéo, j'étais consterné". Ah bon ? Mais alors, que diable est-il allé faire dans cette galère. Bien sûr, ce lip dup est loin d'être un sommet de créativité. Pourtant, il présente l'intérêt, dès les premières images, d'aborder le thème de l'intégration des handicapés. Et puis, voir Christine Lagarde tendre le bras et esquisser un coeur sur une musique de Luc Plamandon vous donne la banane pour la journée. En fait, une fois de plus, c'est bien de la bouche des enfants, ou du moins de l'imagination des cadets de l'UMP, que sort la vérité. Car à y regarder de plus prêt, ce clip a le mérite de rappeler que ministres et personnalités du parti présidentiel sont des champions du... play-bac. Qu'ils chantent ou qu'ils disent devant micros et caméras, des paroles écrites pour eux à l'Elysée, il y a longtemps en fait que l'on connaît la chanson !

PS : pour les fans de Nadine Morano, qui pourraient être déçus par le peu de place qui lui a été laissée dans ce clip,  RDV en images avec l'idole des dancings sur Rue89.

 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 11 Décembre 2009

Nora Berra lorsqu'elle était simple conseillère municipale, ne brillait pas par ses prises de parole devant une caméra. Dans cette première vidéo, interrogée lors des dernières européennes en tant que candidate UMP, elle répond  comme une débutante aux questions de la presse. A croire que les entraînements médias ne sont réservés qu'aux chefs de partis.

                          

                                                                       Rions un peu avec Nora Berra...


Devenue secrétaire d'Etat chargée des Ainés, Nora Berra a fait depuis de réels progrés. Reste, comme en témoigne ce deuxième document, que son défaut d'ancrage au sol et des faiblesses de langage continuent à amoindrir sa crédibilité. Un simple média training suffira t'il à donner plus de force à ses propos ou bien faudra t'il recourir à plusieurs séances de média coaching ? Seul un diagnostic approfondi à partir d' autres interviews, permettrait  de faire la bonne prescription pour cette médecin de formation. 
 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 2 Décembre 2009

Oyez, oyez, l'Hollande nouveau est arrivé! Nouvelle coupe, nouvelles lunettes, nouveau tailleur... Son look de CPE  remisé au vestiaire, le député maire de Tulle part à la conquête de l'opinion. Mais n'allez pas voir dans ce relooking un coup de com'. "Franchement, si je vous disais aujourd'hui que c'est en changeant je ne sais quoi de mon allure, de mon costume, que j'envisage de me présenter devant les Français, je serais indigne de la fonction à laquelle je pourrai prétendre". Avec la sortie de son dernier bouquin, le Flamby des Guignols de l'info se reconstruit une image publique. Souhaitons à  l'ex compagnon de Ségolène R, de ne pas être victime du syndrome Royal. Cette propension à changer continuellement de look et de gestuelle, en fonction des émissions ou des publics auxquels vous vous adressez. Et, puisque toute parole est action, voici deux vidéos assez représentatives du François Hollande millésime 2010. La première nous confirme avec une récente interview de Jean-Jacques Bourdin,  combien l'homme sait esquiver les questions pièges d'un journaliste (aller à 12',12 sur le lecteur). La deuxième, est une pépite comme seul le Net sait en générer. Un échange inédit avec 2 publicitaires bloggeurs, véritable cours de communication politique en ligne. Et pour ceux qui seraient nostalgiques des bons mots de l'ancien patron du PS, il  reste à visionner ses célèbres tirades.   Celle lors des présidentielles de 2007 sur le droit opposable au logement, est particulièrement savoureuse.
 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 25 Novembre 2009

Lu ce jour sur le site du Point, l'article de Jean GUISNEL consacré à la dernière initiative du Sirpa Terre : sensibiliser gradés et simples soldats du rang aux bonnes pratiques médias. La grande muette avait déjà mis en place depuis plusieurs années, un programme important de formations pour ses officiers de presse. De prestigieuses signatures, comme de plus modestes (dont votre serviteur), ont ainsi franchi l'enceinte de l'Ecole militaire. Leur mission ? Témoigner du fonctionnement des médias. De mes séances de média training pour la DICOD, je conserve le souvenir d'officiers pour la plus part de bonne foi, mais peu adaptés au "format TV." Trop longs, trop jargonneux, pas toujours en empathie avec l'opinion publique. Leurs travers sont finalement assez proches de ceux que je retrouve chez de nombreux dirigeants. Sauf qu'en entreprise, la communication fait partie intégrante de la stratégie. A en juger par la piètre qualité du dialogue interarmées, les formations pour mieux communiquer sur un théâtre d'opération ne font que commencer...

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 24 Novembre 2009

L'édition du 23 novembre du Petit Journal de Yann Barthès est une grande cuvée. Non content de nous proposer un savoureux montage du discours (non verbal) de Nicolas Sarkozy devant les 1700 cadres de Pôle emploi, il nous fait vivre une journée de dédicace de Jacques Chirac, dont une petite phrase fait le buz sur Internet. Redoutée des hommes politiques, appréciée du public, depuis 3 ans cette rubrique de Canal est devenue incontournable. Au point de voir son animateur reçu à l'Elysée par le conseiller en communication du Président, Franck Louvrier. A ne pas manquer si vous souhaitez découvrir les coulisses de la communication !

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0