Publié le 25 Février 2010

En octobre 2009, j'étais déjà revenu ici sur l'un des aspects qui m'avait le plus marqué dans l'enseignement de Philippe Turchet* : l'importance de  l'oeil qui nous regarde. Et de m'essayer alors en quelques lignes, de tenter d'expliquer à partir des travaux du fondateur de la Synergologie, le lien si particulier qui se noue chaque week-end  entre Claire Chazal et son public. Dans l'extrait vidéo qui suit, vous pourrez vous rendre compte par vous-même, combien cette présentatrice de JT s'adresse à la caméra de l'oeil gauche. En fait, c'est toute la partie gauche de son  corps qui est le plus souvent tournée vers nous. Le signe d'un état émotionnel particulièrement positif et d'un désir très fort de communiquer. Si je m'en réfère, bien sûr, à la théorie de la latéralisation fonctionnelle du cerveau, développée dans les années 60 par le docteur Roger Sperry.


Mais tout cela est-il vraiment spontané ? Après tout, la journaliste vedette de TF1 a pu mettre en pratique l'une des plus anciennes ficelles de techniques de vente. Vous savez, celle qui consiste à s'adresser systématiquement à son client du côté cœur. En veillant bien à tourner son épaule gauche vers son interlocuteur. Pour autant, même s'il s'agit d'un truc appris, il ne remet pas en cause le bien fondé de l'hypothèse scientifique qui lui est associée. A savoir que notre cerveau, divisé en deux hémisphères, gauche et droit, traite les informations de façon très différentes. Et nos gestes sont les premiers à traduire la manière dont nous les percevons. Ainsi, et très schématiquement, fonctionnement croisé des hémisphères oblige, lorsque notre bras gauche s'anime nous sommes dans le spontané et le lien. A l'inverse, lorsque nous nous exprimons bras droit à l'appui, c'est en situation de contrôle et plus réfléchie. Cette théorie fait souvent sourire mes clients. Pour lui donner une application dans la vie de tous les jours, je leur propose alors de se remémorer de quel côté ils font la bise aux personnes qui leur sont proches. Leur épouse ou leur mari par exemple. Vous pouvez, vous aussi, plongez dans vos souvenirs. La réponse devrait être la même. C'est côté gauche que nous embrassons les êtres qui nous sont chers. Les images qui suivent, concernant Ségolène Royal et François Hollande lors des présidentielles de 2007, se passent dans ce cas de commentaires. Officiellement ils étaient unis. Nous savons à présent qu'à l'époque la rupture était consommée. Et bien sans être dans le secret des Dieux, et sous réserve d'avoir pu observer d'autres baisers en public de ce couple, n'importe qui à la lumière de cette logique cérébrale, aurait pu légitimement s'interroger sur la réalité de leurs sentiments.



Oh lecteur, je t'imagine t'interrogeant. Pourquoi à présent cette séquence filmée avec des "bébés" singes ? Simplement parce qu'elle illustre les travaux du docteur William Hopkins qui a pu constater par imagerie médicale, la similitude des cerveaux d'humains et de chimpanzés. (Lire à ce sujet, le très intéressant travail de la synergologue Sylvie Lachance.) Dans la scène qui suit où "maman" singe va récupérer son petit jeté à l'eau par son frère, je vous laisse observer de quel côté elle va le placer sur son corps. Comme dirait Pierre Desproges, étonnant non ?



*J'ai passé avc lui mon certificat de technicien en Synergologie. Soit l'équivalent de 70 heures de formations. Il en faut près de 250 pour devenir synergologue.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Ma pratique

Repost0

Publié le 24 Février 2010

DIDIER-DUMAS-Psychanalyse-transgenerationnelle.jpg
C'est par la lecture de "la Bible et ses fantômes" que j'ai découvert Didier Dumas. Jamais je n'aurai pensé, le jour où j'ai voulu l'interviewer, que j'allais démarrer une deuxième analyse. Pourtant, en franchissant la porte du jardin d'hiver qui conduit à son cabinet, allait commencer un travail qui  terminerait de me faire grandir. Disciple de Françoise Dolto, chaman, féru de médecine chinoise... Didier Dumas était un psychanalyste hors norme. Riche de mille expériences de vie.  A son contact, j'ai appris à traiter autrement la difficulté à parler en public. C'est à lui par exemple que je dois parfois mon parler cru. Que se soit en cours au CELSA, lors de formations ou dans le cadre de trainings individuels, il m'arrive de dire que "prendre la parole nécessite d'avoir des couilles."  Surtout lorsque mon client est un chef d'entreprise ou de famille... C'est encore inspiré par son enseignement, que je propose des exercices où chacun prend mentalement la peau d'un animal de son choix, avant de s'exprimer. Pour reprendre l'expression de l'un de ses proches, Didier Dumas à quitté son incarnation dimanche 21 février 2010. Son rire de chat me manquera. Son regard bienveillant et sa poignée de main chaleureuse en fin de séance aussi. Heureusement, il reste ses livres. Ca vous étonne si le premier que je relis sera "Sans père et sans parole" ? 

 


Fév 09 - L'itv de Didier Dumas sur LCI  par Valérie Expert
Merci à Florence Gerard pour avoir collecté différents hommages à Didier Dumas
 Voir les autres vidéos de Didier Dumas sur Daylimotion

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 15 Février 2010

Conçus pour compléter monsalle-1.JPG offre de formation en média training, les "Ateliers Médias" sont destinés à un public  d'attaché(e)s de presse, de porte-parole et de chargé(e)s de communication. Le premier samedi de chaque mois, j'organise à la Boîte aux Images, une journée à la carte d'ateliers d'écriture. En fonction des thèmes que vous souhaitez travailler : techniques journalistiques, rédaction de communiqués de presse, préparation d'interview..., vous êtes invités à apporter communiqués, dossiers, articles de votre choix. Les documents sélectionnés feront l'objet d'une analyse personnalisée, à titre d'illustration pédagogique. A noter, les "Ateliers Médias" sont recevables au titre du DIF. Leur tarif est de 460 € net la journée. Première édition le samedi 24 avril 2010. Bulletin d'inscription à télécharger en ligne.


Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Infos la boîte aux images

Repost0

Publié le 10 Février 2010

Affiche-lGrand-journal.jpg
Il fallait le voir hier soir Georges Frêche, face à Michel Denisot et à toute son équipe. Si ce n'était son regard trop souvent sur ses notes et son côté à fleur de peau avec les journalistes, il mériterait le label de communic'acteur. Pour l'avoir vu en direct sur France 3 LR samedi 6 février, je peux attester que ses éléments de langage sont parfaitement rodés. L'une des règles en media training est de simplifier son discours, de grossir le trait et de répéter ses messages. La tournée parisienne du président de la région Languedoc-Roussillon en est une parfaite illustration. A commencer, comme le note Renaud Revel sur son blog, par ses banderilles  à destination de Martine Aubry . Celle qui a "été élue par la  fraude". Et à chaque fois, Georges Frêche  d'évoquer pour étayer ses propos (argument d'autorité), le bouquin de 2 journalistes consacré au "vol de la victoire de Ségolène Royal". Je pourrais également citer ses tirades sur Hélène Mandroux qu'il a faite rentrer au PS, sur les harkis qu'il a toujours défendus, sur les juifs dont il a toujours été l'ami, sur... Le mieux est que chacun se fasse une opinion en visionnant ses récents passages télés, de LCI à Canal Plus. En tous cas, si le politique peut décevoir, devant une caméra l'homme régale. Celui que Jean-Luc Mélenchon traitait il y a peu de "vieillard claudiquant", s'est montré bien vert au Grand Journal. A croire que l'agrégé en droit romain, publié par la fille de Jean d'Ormesson pourrait bien, à défaut d'être increvable, devenir immortel... Pour les inconditionnels du Zapping s'entend.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 4 Février 2010

 
Depuis que je pratique le media training, j'en ai entendu des mésaventures. Par exemple, cette entreprise de bâtiment qui se fit contrôler par l'inspection du travail, quelques semaines après un reportage diffusé sur France 3. La raison ? En arrière plan du DRH interviewé sur un chantier, des personnels ne portaient pas le casque de protection réglementaire... Ce que vient de mettre en ligne le Rewind de 20' est bien plus savoureux. Ou cruel, c'est selon. Imaginez : vous êtes au bureau, en open space. Dans un moment d'ennui, vous visionnez sur votre ordinateur une, deux, trois photos sexy. Le quotidien me direz vous. Sauf que dans votre dos, un  plateau en situation est enregistré par une équipe de télévision. Quelques heures plus tard les images seront mises à l'antenne et feront le buzz sur la Toile. Le plus rigolo c'est que la scène à été filmée dans une banque. Comme quoi, il n'y a pas qu'au guichet que l'on fait la queue...

 



Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Lire - voir

Repost0

Publié le 4 Février 2010

 

xavier-bertrand-se-paye-un-journaliste-du-courrier-picard.jpg

 

Mais qu'elle mouche a piqué le secrétaire général de l'UMP? Rue 89 revenait hier sur l'incident qui s'est déroulé sur Public Sénat le 19 janvier. Ce jour là, Nicolas Totet, journaliste au Courrier Picard, interroge en direct Xavier Bertrand à la demande de la chaîne. D'emblée, cet homme de presse écrite semble mal à l'aise sur un plateau de télévision. Ses questions sont trop longues, son corps  se tortille, son regard est fuyant... Au lieu de mettre à l'aise son interlocuteur, le patron de l'UMP va au contraire l'enfoncer. Sur fond d'un vieux contentieux, ses réponses sont cinglantes, agressives, implacables. Une mise à mort professionnelle dans l'arène médiatique. Faible avec les forts, fort avec les faibles disait l'autre... Je ne crois pas que l'ex et probable futur maire de Saint-Quentin, ait beaucoup gagné à se montrer sous ce jour. En tous cas, avec lui l'UMP devient l'Union de ceux qui Massacrent en Public. Merci à Erwan KEZZAR ancien étudiant au CELSA, de m'avoir signalé cette vidéo.
 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0

Publié le 2 Février 2010

fesse.jpg
Quel culot ces étudiants de Science Po Lilles. Poser de dos, les fesses à l'air, aux quatre coins du monde, il fallait avoir l'idée et surtout, la réaliser. Dommage que seule la France ait songé à bafouer pareille liberté. A en croire LCI,  si à Aix en Provence on aime les calissons, on n'aime pas les polissons. Embarqués par la police, c'est pas moins de trois heures qu'auront passé en cellule de dégrisement plusieurs de ces déculottés. Le temps que des amis leur apportent de quoi se rhabiller.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Sourire

Repost0

Publié le 2 Février 2010

"
Etre grain de sel ou grain de sable". Les mots de Daniel Carton expliquant sa vocation de journaliste dans son livre "Bien entendu...c'est off" , je les fais miens ce matin en tant que blogueur.  Et je remercie Daniel Schneidermann avec son neuf-quinze  de m'avoir donné l'envie de pousser un coup de gueule à la René Poujol. Oui, j'en ai marre d'entendre sortis de leur contexte, les propos tonitruants de Georges Frêche. Que voulez-vous, malgré ses nombreuses failles, j'ai beaucoup d'indulgence pour l'ex-maire de Montpellier. Un personnage truculent, qui semble né de l'imaginaton d'un Pagnol ou d'un Rabelais. Il m'a appris le métier d'intervieweur en anticipant toutes mes questions lorsqu'à vingt ans, je réalisais mes premiers reportages radio. Et la presse régionale a toujours fait son miel de ses galéjades. Justement, c'est l'une d'elles qui se retourne contre lui. Prononcée le 22 décembre dernier, en  réplique à une pique de Laurent Fabius, depuis longtemps son ennemi juré au PS, elle ne fait le buzz que depuis fin janvier. Pourquoi ? Hélène Mandroux et d'autres responsables socialistes locaux étaient pourtant présents lorsqu'elle a été dite. A croire que certains à Paris et d'autres en Normandie, veulent la peau du président de la région Languedoc-Roussillon. Outre le papier matinal d'Arrêt sur Image, le lecteur curieux de découvrir les techniques de déstabilisation d'un personnge public, pourra lire avec intérêt "L’assassinat raté de Georges Frêche". Publié en 2008 par Alain Rollat (Editions Singulières), ce livre est un remarquable démontage de l'engrenage médiatique dans lequel semble s'être fait prendre l'un des derniers dinosaures de la politique.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 30 Janvier 2010

Il y a quelques années, à un animateur TV qui l'interrogeait sur le port permanent de ses lunettes, le psychanalyste Gérard Miller fit cette réponse : "Il y a deux types de gens, ceux qui aiment être regardés et ceux qui regardent. J'ai choisi de regarder." Aujourd'hui, Gérard Miller ne porte plus de lunettes... Lui, fait partie de ceux qui ont pour métier de regarder les autres. Mieux, de les observer. Consultant et formateur, Jean-Pierre Veyrat est un expert reconnu en analyse du comportement observable et en élaboration de profils comportementaux. Il est l'auteur de plusieurs méthodes utilisées en analyse comportementale, en négociation conflictuelle et en management de crise. Il a notamment développé l'Analyse MorphoGestuelle A.M.G.(tm), présentée dans : "Aperçus du langage corporel"(novembre 2002). Un livre de synthèse, qui fait entrer le lecteur dans l'observation de l'autre avec des clés de lecture très simples. En même temps, il permet de comprendre toute l'étendue et la complexité de ce mode d'expression extraordinaire de la personnalité qu'est le corps humain. A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage "Tina" (There is no alternative) dédié aux techniques de négociations, je vous propose de retrouver Jean-Pierre VEYRAT dans un entretien inédit.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Ma pratique

Repost0

Publié le 25 Janvier 2010

illustration.png

Que dire de plus sur la prestation de Nicolas SARKOZY dans "Paroles de Français" ? Qu'elle nous a montré une manière moderne d'expliquer la parole gouvermentale ? Déjà lu. Que PERNAUT était là pour éviter au chef de l'Etat de se retrouver dans le pastis ? Déjà entendu. Alors ? Alors il reste peu à rajouter sur ce qui n'est finalement qu'une émission de téléréalité de plus. Mon dernier patron, Pascal JOSEPHE, avait l'habitude de dire que la téléréalité c'est de la télé miroir sans teint. A l'insu de son invité principal, le programme de ce soir nous en a donné une magnifique illustration. Comme à son habitude, Nicolas SARKOZY s'est révélé excellent communic'acteur. La voix posée, les gestes mesurés, le discours rodé, la rhétorique adaptée au format TV... Un champion du direct, que des millions d'yeux ont pris plaisir à regarder. Qu'il s'agisse pour les uns de soutenir leur héros ou d'espèrer pour d'autres qu'il mette un genoux en terre. Pour autant, ce n'est pas un président médiatique qui a répondu au panel de la Une. C'est un président spectacle, accro aux caméras. Un éternel roublard télévisuel, dont la véritable personnalité finit toujours par transparaître. Avez-vous remarqué la main droite qui met à distance?  Les "gestes cadres" qui régulièrement ponctuent le discours ? La lèvre droite qui se relève lorsque il s'agit de répondre à un délégué CGT ? Le croisement de son bras gauche, lors de certaines explications de l'action gouvernementale ? Sans parler de la répétition d'éléments de langage. A revisionner par exemple, l'image du manque de communication au sein du couple, déjà utilisée lors du JT de Laurence Ferrari. Celui qui s'était composé un personnage sur mesure de chef d'Etat calme et responsable, a en fait souvent tombé le masque. Or, avec "The Mentalist"  et bientôt "Lie to me" sur M6, le public est en passe d'apprendre à décoder les mimiques, comme à détecter les contradictions entre gestes et paroles. L'idée géniale de TF1 ce lundi, n'est donc pas d'avoir feuilletonné l'information. Non, son coup de maître est de proposer un nouveau concept de télé réalité, où  chaque téléspectateurs pourra mettre à nu un invité, grâce à des clefs trouvées dans les dernières séries TV à la mode.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Décryptage

Repost0