Publié le 23 Novembre 2020

Nouveau podcast en images dans ma série spécial #confinement2 La minute du media trainer. Ce lundi à midi : les dangers de dire On en interview comme en prise de parole. Par modestie ou par manque d'affirmation, vous êtes nombreux à dire On lors d'un entretien. C'est bien dommage car ce pronom indéfini crée le flou dans l'esprit de ceux qui écoutent. Et comme le disait Martine Aubry : "Quand il y a un flou il y a un loup". Les journalistes disent même que On est un con ! Qui imagine le Général de Gaulle répondre On dans l'une de ses célèbres conférences de presse ? Inspirez-vous plutôt de la trilogie Vous, Je, Nous, utilisée dans les lettres de candidature. Dites "Je" quand il s'agit de parler de vous. "Nous" lorsque cela concerne votre société ou organisation. S'il s'agit de tiers précisez votre pensée : les experts, le marché, les professionnels, le public, etc. Avec "Toujours" et "Mieux", On est un mot qui se prête à de multiples interprétations. Ce qui peut nuire à la bonne compréhension de votre message. Rappelez-vous, en communication ce qui compte ce n'est pas ce que vous dites mais ce que l'autre a retenu.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 15 Novembre 2020

« Quand ça semble être nuit noire pour beaucoup de gens il faut allumer une lumière. » En filant la métaphore pour annoncer sa candidature à l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon illustre l'importance de donner à voir à l'oral. Il s'inscrit également dans une longue tradition d'orateurs. Cicéron, Jaurès, Hugo… Tous utilisaient cette figure de style afin de condenser un argument et enrichir leur discours. En télévision elle est devenue indispensable pour qui veut susciter l'intérêt ou détourner l'attention. Quitte à jouer sur des mots faisant appel à plusieurs de nos sens. Souvenez-vous de Jacques Chirac le 14 juillet 2001 interrogé sur des sommes d'argent : « Ce n'est pas qu'elles se dégonflent, c'est qu'elles font « pschitt ». Deux passages TV à fort enjeu, où la personne interviewée recourt à des images mentales. La PNL nous a appris dans les années 70 qu'à chaque objet ou concept, notre cerveau associe des informations verbales et des images.  D'ailleurs  pour un journaliste écrire c'est décrire. Quand vous intervenez dans les médias, si vous souhaitez marquer les esprits pensez à montrer avant de dire.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Novembre 2020

Première de ma série de courtes vidéos spécial #confinement2, ce lundi à midi sur YouTube. Je reviens sur les multiples avantages de la distance pour un personnage public. De quoi par exemple éviter le "pétage de plombs" d'Olivier Véran à l'Assemblée Nationale le 3 novembre dernier. Vous souhaitez voir abordé un thème particulier dans "La minute du media trainer" ? Indiquez-le en commentaire.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Lire - voir, #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 7 Novembre 2020

Histoire de transformer la contrainte de ce deuxième confinement en opportunité d'aimer faire apprendre (clin d'œil à Bernard Anselem), j'ai le plaisir de vous présenter La Minute du Media Trainer. Après mon partenariat avec les éditions Hatier pour la préparation au grand oral du Bac, voici de quoi vous aider à réussir vos passages médias et construire votre personnage public. De courts podcasts vidéos mis en ligne chaque lundi à midi. Un indice pour la première ? Disons que je reviendrai sur l'emportement d'Olivier Véran à l'Assemblée Nationale ce mardi 3 novembre. Inspiré dans mon développement par l'excellent édito sur France Culture de Frédéric Says.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Trucs & astuces à l'oral, #Média training

Repost0

Publié le 30 Octobre 2020

Reprise du confinement oblige je repartage plusieurs ITW récentes. Avec le retour dans l'actualité de la thématique du mimétisme, le regard de Jean-Michel Oughourlian apporte un éclairage précieux. Spécialiste de la question depuis sa rencontre avec le philosophe René Girard, l'auteur de Notre troisième cerveau revient dans cet entretien sur notre liberté de se choisir un modèle. Il démontre également, en s'appuyant sur la découverte des neurones miroirs par les équipes de Giacomo Rizzolatti et Vittorio Gallese, combien les humains sont en interdépendance permanente et mimétique. Pour lui : "Se connaître soi-même c'est connaître la capacité que l'on a de rentrer en rapport harmonieux, non rival avec l'autre". Cela demande aux managers de devenir des modèles conscients de leurs responsabilités. En étant par exemple les acteurs d’une "rivalité exploitée" telle qu'on la rencontre dans le sport. Conférencier international, j'ai bien sûr interrogé Jean-Michel Oughourlian sur les qualités requises pour prendre la parole en public. Sachant que "Ce qui est fondamental ce n'est pas tellement ce qu'on dit mais ce que l'autre entend", ses conseils en fin d'interview dépassent le simple cadre d'une présentation orale. Ils sont une invitation permanente à optimiser notre qualité de présence.

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Octobre 2020

C'est ma dernière vidéo pour "La minute du coach". En fait j'aurais pu débuter la série de conseils demandée par les Editions Hatier pour réussir le Grand O du Bac avec cette technique de gestion du stress. La cohérence cardiaque s'avère particulièrement efficace à l'oral. Elle demande juste en période d'apprentissage d'être pratiquée trois fois par jour. Par exemple le matin au réveil, lors d’une pause entre deux RDV ou encore en fin de journée. Son principe est enfantin. Vous inspirez cinq secondes par le nez en gonflant le ventre. Puis vous expirez par la bouche cinq secondes. Soit six respirations par minute à répéter cinq fois de suite. Une fois habitué.e à l'exercice, profitez de cette parenthèse pour laisser votre esprit vagabonder paisiblement. Vous pouvez également vous imaginer dans un endroit où vous vous sentez bien. En vous entraînant régulièrement, vous devriez pouvoir noter un confort notable dans vos prises de parole avec un imprévu : nombre de participants plus important qu'annoncé, thème abordé non inscrit à l’ordre du jour, trou de mémoire, etc. Tout effet de surprise sera immédiatement géré par votre respiration. En lien avec votre système sympathique, elle vous apportera calme et confiance en régularisant la vitesse des battements de votre cœur. Envie d'en faire l'expérience ? Voici un exercice en ligne qui associe images et musique

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Septembre 2020

Entre deux trainings il m'arrive de reprendre le chemin des studios pour des interviews institutionnelles. Ici mon interview de Younous Omarjee, le député européen à l'origine de la reconnaissance par le parlement européen de l'esclavage comme crime contre l'humanité. Le type d'invité qui ne cherche pas la lumière et dont pourtant les propos nous éclairent sur les mouvements profonds qui traversent nos sociétés. Il revient ici sur ses principaux combats : lutte contre le racisme, les outremers, la solidarité, la cause animale... Réalisation Jean Luc Valteau, assisté au cadre de Boris Taieb.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu, #Lire - voir

Repost0

Publié le 3 Septembre 2020

Formez vous à distance au langage des couleurs
Très heureux de vous présenter en cette rentrée ma nouvelle offre pédagogique en ligne. Dominant, Influent, Stable, Conforme ? Je vous apprends à distance à identifier votre profil et celui de vos interlocuteurs. Que vous soyez dirigeant, manager, formateur, enseignant, commercial..., découvrez une grille de lecture des comportements humains unique. À la fois outil d’évaluation et levier de développement des compétences sociales. Bénéficiez dans ce pack d'un profil Arc-En-Ciel #DISC débriefé via Zoom, plus une formation étagère au langage des couleurs (1h30) accessible un mois pour seulement 299 € net. Plus d'infos ici : https://laboiteauximages.agora-learning.com/catalog/offers/2

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #DISC

Repost0

Publié le 31 Juillet 2020

Savoureux rebond de l'actualité. L'acte manqué de Jean-Yves Le Drian rapporté par Le Canard Enchaîné de cette semaine prouve que Ségolène Royal n'a pas menti devant les caméras. De l'encre numérique avait pourtant coulé le 5 juillet, après sa déclaration au cours de l'émission BFM Politique. Sur la base d'un ethos passablement abîmé, le comportement de l'ex ambassadrice pour les pôles avait mis en alerte les disciples du Mentalist et du docteur Larry Hagman. Un détournement de regard visible à 0.09 sur la vidéo, suivi à 0.11 de la manipulation d'un stylo ont suffit à certains pour douter qu'elle ait été vraiment contactée lors de la constitution du gouvernement Castex. Une interview TV rappelant émotionnellement ce qu'un candidat peut vivre en entretien d'embauche, il me semble utile de rappeler les risques d'une interprétation hâtive. Ainsi il me revient à l'esprit une règle pleine de sagesse apprise lors de mes stages en Synergologie. Il faut au moins huit items convergents avant de conclure à une tentative de tromperie. Ici, les deux observations mentionnées plus haut ne sont pas suffisantes. D'autant qu'elles peuvent signifier un besoin de retour à soi-même, voire la recherche d'une aide ponctuelle qui se traduit par la préhension d'un objet "doudou". Maintenant que nous savons que Ségolène Royal avait reçu par erreur un SMS où elle est traitée de folle par le ministre des Affaires Etrangères, son trouble ponctuel est compréhensible. Attention donc, les émotions aussi sont trompeuses. Afin d'éviter un faux positif, il convient de relancer son interlocuteur en revenant par exemple sur les points associés à sa réaction. Ici le journaliste (ou le recruteur en entreprise) aurait dû demander des précisions sur l'identité du proche du président de la République qui a appelé l’ancienne ministre de l'Ecologie. Les réponses obtenues lui auraient peut-être permis d’interpréter le geste adaptateur observé comme une mise à distance d'un tiers. D'autant que la répétition de son "J'ai été appelée" ponctué par un "oui" suivie d'une intonation qui baisse au moment de dire "un proche du président de la République" laisse entendre pour le moins du dépit. Nous savons à présent qu'il s'agit probablement d'un sentiment de trahison. Or, les deux mains de Ségolène Royal donnent à voir au même moment le pouce et l'index qui subrepticement se frottent nerveusement, comme agacés. Il y a du Broyé du Poitou dans l'air. Comme quoi, en étant  bien attentif, la lecture du langage non verbal s'est souvent du... gâteau. Belle suite d'été à tous.

Article initialement publié sur Linkedin

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Juillet 2020

DOUBS est décidé. Il doit encore travailler 15 ans. Si c'est pour perdre sa vie à la gagner dans cette usine il a une bien meilleure solution. Bilan : un directeur de site retrouvé mort à son bureau tué d'une balle dans la tête, un coupable en fuite, un SDF sauvagement poignardé, un inconnu tabassé et dans le coma, une escort-girl ravissante à croquer... Ecrire un roman policier pour traiter du suicide en entreprise. C'est le pari réussi de Muriel BARACHON, ex Directrice Administrative et Financière qui exerce aujourd'hui comme coach santé en Qualité de Vie au Travail. La lecture de "J'ai suicidé mon boss " nous fait toucher du doigt la réalité du burn-out en plongeant dans le quotidien d'une PME et dans celui de ses collaborateurs. J'ai donc beaucoup de plaisir à vous partager mon entretien avec l'auteure sur le sujet plus que jamais d'actualité que constitue les risques psychosociaux. Merci à Olivier VELIN, fidèle complice de mes formations en communication de crise, pour la mise en relation.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Communication de crise, #Lire - voir

Repost0