Publié le 22 Février 2021

J'appelle cela  de l'induction journalistique. Oui, vous savez quand un journaliste utilise dans sa question une formule si marquante que son invité la reprend dans sa réponse. C'est ce qui s'est passé pour le professeur Alain FISCHER jeudi 18 février sur Europe 1 au micro de Sonia MABROUK . En croyant bien faire, "Monsieur vaccins" a donné un écho supplémentaire à l'expression "seconde zone". Sa négation renforce en fait l'amalgame créé par l'image négative associée en direct à AstraZeneca.  Avec au final une reprise presse générale qui lui attribue l'expression de son intervieweuse. Un media training aurait été utile à cet éminent scientifique lors de sa prise de poste. Ou pourquoi pas, suivre ma dernière formation en ligne pour passer dans les médias avec confiance et impact.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 13 Février 2021

Dans son billet de vendredi matin sur France Culture, Frédéric Says commente le débat Darmanin Le Pen diffusé en direct la veille au soir par France 2. Deux compétiteurs venus selon lui "pour ne pas perdre". J'ajouterai "et gagner en image publique". Soit exactement ce qui se travaille en media training. D'autant plus que les contre-arguments sont jugés plus convaincants que les arguments dans les enquêtes d'opinion. Ce n'est donc pas un hasard si la présidente du RN est coachée par un ancien journaliste TV. Un sujet que j'aborde dans ma dernière formation en ligne de 3h30 : Intervenir dans les médias avec confiance et impact.  J'y évoque plusieurs pistes afin de gérer la contradiction. En voici une sélection inspirée par l'adage américain : "Il y a deux types de gens lors d'un débat TV : ceux qui veulent gagner et ceux qui veulent avoir raison." 

  • Restez calme face à un contradicteur agressif. Comptez mentalement « un, deux, trois…» en respirant puis parlez. 
  • Tenez-vous en aux faits. Dénoncez les hypothèses, les supputations, les « on dit » qui se prêtent aux interprétations et aux avis subjectifs.
  • Positivez. Considérez par exemple qu’une remarque peut faire avancer la réflexion sur le sujet. Remerciez son auteur, puis passez à une autre question. Vous pouvez également jouer du « oui, mais ». Approuvez dans un premier temps votre interlocuteur, puis exposez vos nuances, voire votre contre argument avec force.
  • Si vous souhaitez gagner du temps, vous pouvez répondre à votre contradicteur en citant son nom. Si le sien est composé, cela permet à votre cerveau de préparer la contre-offensive. Exemple : « Mon cher Pierre-André tu n’es pas sans savoir… » Ou encore « Cher Monsieur Dupond de La Motte je vous répondrais que…»

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training

Repost0

Publié le 3 Février 2021

Définitivement acquis au principe cher à Bernard ANSELEM d'aimer faire apprendre (en s'amusant)*, je partage avec vous cette archive TV présente, avec d'autres, sur ma chaîne YouTube. Nous retrouvons ici Ségolène ROYAL chez PPDA après avoir décroché l'investiture pour la présidentielle de 2007. Détail cocasse, les caméras de TF1 nous montrent par deux fois la candidate socialiste en plein redressement... discal. Ces ajustements de posture, en direct à une heure de forte audience, sont l'occasion de rappeler le rôle de la verticalité en media training. En plus de donner de la crédibilité, un dos aligné permet de déployer tout comme en prise de parole en public notre colonne d'air. Soit la garantie de ne manquer ni de souffle, ni d'inspiration. Le cerveau consommant 20 % de l'oxygène présente dans le corps. Reste à se tenir droit sans être raide. Un véritable défi pour une fille de militaire. 

*je rajoute cette 4e dimension afin d'être en phase avec le langage universel des couleurs AEC DISC.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Janvier 2021

En plein bouclage de ma nouvelle formation en ligne sur les techniques de media training appliquées à l'interview, je tombe sur cette pépite. Puisque la contagion émotionnelle est également de mise sur la toile je vous laisse savourer cette séquence. Dustin Hoffman y déstabilise une journaliste tout en assurant le show. En fait, il s'emploie avec malice à souligner le sens second de ses questions. Comme quoi écouter son interlocuteur c'est bien. Entendre les mots sur lesquels rebondir c'est mieux. 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Sourire

Repost0

Publié le 4 Janvier 2021

Pour cette première Minute du Media trainer* de l'année, je suis heureux de partager avec vous une technique tirée de ma méthode CIBLES. Cela fait en effet bientôt cinq ans que j'ai intégré les travaux de William Moulton Marston à mes formations à l'oral. Marston est un psychologue américain spécialisé dans les émotions et le comportement observable. Il est à l'origine du modèle DISC utilisé pour manager, recruter, vendre et communiquer. Créateur par ailleurs de Wonder Woman, Marston nous a légué de quoi révéler un super pouvoir en interview. Celui de parler à tous les publics en même temps grâce au langage universel des couleurs. Partout dans le monde la population se répartit en quatre profils : Rouge, Jaune, Vert et Bleu. À chacun correspond des préoccupations bien précises. Atteindre ses objectifs, être reconnu, l'harmonie du groupe, besoin de sécurité. Il suffit lors d'une prise de parole d'intégrer ces quatre thématiques pour parler à chaque partie de l'auditoire. Soit un précieux levier pour attirer l'attention, susciter l'intérêt et motiver à passer à l'action. Bonne année 2021 à tous, riche en interventions mémorables.

*Tous les lundis à midi sur YouTube

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #DISC, #Formation prise de parole, #Média training

Repost0

Publié le 30 Décembre 2020

 

Difficultés économiques, problèmes de santé, perte d'êtres chers. Au moment de tourner la page de 2020, j'ai une pensée pour tous ceux qui parmi vous ont été touchés par l'épidémie de coronavirus. Le premier confinement a généré de nombreux partages solidaires de connaissances. Modestement, j'ai voulu apporter ma pierre en enrichissant ma chaîne YouTube de plusieurs interviews dans les domaines du management, des neurosciences, de la gestion des émotions, de l'organisation de sa journée en télétravail... Que soient remerciées ici toutes les personnes qui ont accepté de répondre à mes questions. Merci également à vous qui m'avez suivi sur ce blog tout au long de cette année si particulière. Bon passage à l'an nouveau et à bientôt pour de nouveaux partages sur la prise de parole en public et les techniques de communication dans les médias.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Au fil de l'actu

Repost0

Publié le 21 Décembre 2020

Si vous avez déjà été piégé par la question d'un journaliste, c'est que vous n'avez peut-être pas encore eu recours aux détournements dialectiques. Nés dans la Grèce antique, leur usage est aujourd'hui monnaie courante à la télévision. Le personnel politique apprécie tout particulièrement cette technique de média training. En voici trois exemples, avec trois anciens présidents de la République. Quand il se trouvait en position inconfortable, Valéry Giscard d'Estaing n'hésitait pas à déclarer : "Il y a plusieurs aspects dans votre question, alors sur le premier point..." Et il occultait les autres. François Mitterrand se montrait plus joueur en répondant tel un boomerang : "Pourquoi me posez-vous cette question ? J'ai l'impression qu'il y a un sens caché." Ce qui obligeait son interlocuteur à se justifier. Plus près de nous, Nicolas Sarkozy reprenait régulièrement la main avec son : "Pardonnez-moi, mais je crois que la véritable question est ailleurs. Ce que veulent les français c'est..." Lors d'un passage média, il importe d'agir plutôt que de subir. Et vous, quelle formule de détournement dialectique avez vous choisie pour recentrer une interview ? 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 14 Décembre 2020

Avez-vous remarqué combien un passage média se rapproche d'un match de foot ? Vous pouvez vous retrouver en position d'attaquant ou sur la défensive. Il est vous est possible de dribbler avec un mot clé. Et même de botter en touche si une question vous dérange. Normal alors que "Droit au but", la devise de l'Olympique de Marseille, s'applique si bien à une interview. Lors d'un reportage, aller droit à votre message vous donne un maximum de chance de voir vos propos repris au montage. En direct, vous gagnez en impact en jouant sur l'effet de primauté. Avec les journalistes abandonnez le modèle scolaire qui enseigne de garder le meilleur pour la fin. Privilégiez plutôt des réponses qui vont à l'essentiel. Pour y arriver, comme un sportif vous devrez vous entraîner régulièrement, mais également prendre le temps de vous concentrer avant que la partie ne débute. Visualisation mentale, respiration, geste d'ancrage, les pistes sont nombreuses. Lorsqu'il était joueur, Zinédine Zidane enfilait systématiquement sa chaussette gauche avant la droite. Et vous quelle sera votre technique pour vous programmer à aller droit au but ? 

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Trucs & astuces à l'oral

Repost0

Publié le 6 Décembre 2020

L'européen convaincu, c'est le titre du journal Le Monde au lendemain de la mort de Valéry Giscard d'Estaing. Dès son entrée en politique VGE avait fait de l'Europe son cheval de bataille. En media training, avoir un cheval de bataille vous permet d'être rapidement identifié comme un expert ou un acteur majeur dans un domaine. Il suffit de vous interroger sur ce qui vous anime profondément pour connaître le vôtre. Avec lui vous gagnez en hauteur de vue. Vous rebondissez en cas de question piège car sa thématique devient votre point cardinal. À défaut, vous pouvez cultiver un dada. Un centre d'intérêt ou un loisir qui donne à voir le visage humain d'un personnage public. L'ancien président de la République était ainsi connu pour aimer jouer de l'accordéon. Plus tard il devient l'infatigable ambassadeur dans les médias de Vulcania. Le parc d'attractions auvergnat dédié au fonctionnement de notre planète et de ses volcans. Et vous, quelle cause ou passion avez-vous à partager ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Quatrième Minute du Media trainer durant ce #confinement2. L'occasion ce lundi de vous rappeler ma règle de trois afin de maximiser vos passages dans les médias. Avez-vous déjà remarqué combien il est facile parfois pour un journaliste de prendre l'ascendant sur son invité ? Pour éviter de vous retrouver en pareille situation, préparez votre interview en vous posant trois questions de COM : Quelle est ma Cible ? Quel est mon Objectif ? Quel est mon Message ? Avoir en tête votre Cible vous permet de personnaliser vos propos. De choisir des exemples et illustrations qui lui parlent. De vous adresser à un public bien précis parmi tous ceux qui vous écoutent. Vous donner un Objectif c'est avoir une destination. Un but à atteindre dont les effets sont mesurables : vendre un produit, inciter à voter pour vous, provoquer un changement de comportement... Le Message sert votre objectif et vous porte. Chaque question devient une opportunité de le placer, de l'illustrer, de le faire entrer en résonance avec le quotidien de votre cible. Ne pas pouvoir répondre à l'une de ces trois questions rend dangereux un passage média ou une prise de parole. De plus vos propos risquent d'avoir un faible impact. « Si vous n’avez rien à dire, ne le faites pas savoir » disait Jacques Pilhan.

Voir les commentaires

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training, #Trucs & astuces à l'oral

Repost0