Se former au porte-parolat en situation de crise (Media training)

Publié le 16 Octobre 2009

Devenir un informateur crédible, veiller à préserver l'image et la réputation de son entreprise. Transmettre ses messages quelles que soient les questions, refuser les amalgames, rester maître de soi... Le 14 décembre prochain, je vous propose dans le cadre de la Boîte aux Images un média training de groupe dédié au porte-parolat de crise. Interview reportages, duplex, invitations en studio radio & plateau TV..., la plupart des situations de prise de parole dans les médias en situation de crise seront travaillées lors de cette journée de formation en groupe restreint.  Chaque exercice filmé donnera lieu à un débriefing didactique ainsi qu'à des recommandations personnalisées sur le fond et la forme des messages. Renseignements et inscriptions : + 33 (0) 1 80 87 55 83 .

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Franchement, des métiers comme le vôtre devraient être empêchés. "Faire du journalisme", c'est quand même autre chose que ce que vous proposez, qui est "faire de la communication", autrement dit
nous faire avaler des couleuvres...


Répondre
D

Bonjour. En fait, communication et journalisme ne sont pas frères ennemis. Bien au contraire. Simplement, lorsque les journalistes font leur métier : rechercher l'information pour informer ensuite
leurs lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs, il est bon que dans les entreprises des professionnels soient en mesure da faciliter leur travail tout en préservant l'image de leur société. Nous
apprenons ainsi à nos stagiaires qu'il ne faut jamais mentir à la presse. Par contre, il est bon se savoir gérer son stress devant une caméra. Il serait dommage pour un porte-parole  de
donner une mauvaise impression sur son entreprise alors qu'il n'a rien à se reprocher.