Kylian MBAPPÉ champion de l'égo positif ?

Publié le 10 Mai 2021

Il y a quelques semaines RMC Sport nous permettait d'entendre ça :  "J'ai jamais dit que j'allais être le plus grand joueur de l'histoire. (...) J'essaye de pousser mes limites et je vois jusqu'où ça me mène." Le début de réponse fleure bon la dénégation. Kylian Mbappé aurait-il le melon ? Ou si vous préférez un égo tellement énorme qu'on pourrait le comparer à celui d'un animateur TV : Cyril Hanouna ?  Ou d'un homme politique : Emmanuel Macron ?  En fait, à 22 ans, Kylian Mbappé témoigne d'une grande maturité. Au point de nous faire comprendre que l'égo c'est comme le cholestérol ou le stress : il existe le mauvais, mais aussi le bon !  Que peut-on constater lorsque nous l'écoutons ? Que l'égo se limite parfois chez certains à une histoire de "Moi, Moi, Moi". Mais pour l'attaquant parisien c'est aussi une histoire de "Je". Car il est nécessaire de bien se connaître pour se fixer des objectifs. Enseignement n°1 de cet entretien : "Plus ta valeur tu connaîtras, plus tes limites tu repousseras". Kylian Mbappé nous le rappelle : confondre égo et égoïsme est une erreur. Retenons plutôt un deuxième précepte : "À te surpasser tu viseras, à te préparer tu veilleras". Au fil de cette interview, l'égo tel que le cultive Kylian Mbappé prend ses lettres de noblesse. D'un simpliste "Je veux", il nous invite à un 'Je m'ouvre à". La 3e leçon qui en découle pourrait être : "De chaque situation et rencontre tu apprendras." Cultiver un égo positif est donc possible. Un égo qui trouve sa source en nous-même plutôt qu'en dehors. Un égo nourri de désir de dépassement de soi plus que de reconnaissance. Ce sera donc le quatrième enseignement tiré de cet entretien de Kylian Mbappé, valable également en interview ou lors d'une prise de parole en public : "Ce que tu peux faire de mieux, le réaliser tu te donneras."

Rédigé par DMT

Publié dans #Média training

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article